Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Amiens : l'indignation d'un adjoint au maire après une phrase d'un artiste du cirque Arlette Gruss

-
Par , France Bleu Picardie

L'élu amiénois Clément Stengel demande "des excuses publiques" au cirque Arlette Gruss après une phrase polémique prononcée par un artiste sur scène ce vendredi soir lors d'un spectacle de dressage de rats.

Opposition entre le cirque Arlette Gruss et un élu amiénois sur une phrase prononcée par un artiste lors d'un spectacle de dressage de rats.
Opposition entre le cirque Arlette Gruss et un élu amiénois sur une phrase prononcée par un artiste lors d'un spectacle de dressage de rats. © Maxppp - Julio Pelaez

Amiens, France

Un numéro du spectacle du cirque Arlette Gruss installé ces jours-ci au parc de la Hotoie à Amiens a provoqué la colère de Clément Stengel, l'élu en charge du secteur nord à la mairie, présent dans les tribunes.

La raison ? Cette phrase prononcée par un artiste lors d'un spectacle de dressage de rats, juste avant l'entracte : "Si vous cherchez des rats à Amiens, il suffit d’aller dans les quartiers Nord !" 

Profondément irrité, l'adjoint au maire d'Amiens, Clément Stengel s'est levé de son siège et a tenté de rencontrer les responsables du cirque au moment de l'entracte, pour demander des excuses publiques. Repoussé, il a alors pris le public à partie pour exprimer sa colère.

Au niveau du second degré, les relents de cette phrase sont détestables. J'ai senti les habitants du quartier humiliés." Clément Stengel, adjoint du secteur Nord à la mairie d'Amiens.

Des excuses refusées par le cirque Gruss et son chargé de communication, Rémi Bécuwe, qui estime que cette phrase prononcée dans le cadre d'un spectacle humoristique, est tout simplement "sortie de son contexte"

Nous ne sommes pas là pour critiquer un quartier ou une population en particulier. Le quartier d'Amiens Nord a été pris totalement au hasard par l'artiste." Rémi Bécuwe, chargé de communication au cirque Gruss.

La direction du cirque Gruss reproche à Clément Stengel d'avoir insulté les membres du personnel. Pour ne plus créer une nouvelle polémique, le cirque Gruss va quand même retirer la phrase en question lors des prochaines représentations, prévues à Amiens jusqu'à ce lundi 11 novembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu