Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Amiens : la manifestation des chasseurs de gibier d’eau annulée pour éviter les bagarres avec les anti-chasse

jeudi 18 janvier 2018 à 21:07 Par Claudia Calmel, France Bleu Picardie

Des milliers de chasseurs de gibier d’eau des Hauts-de-France étaient attendus à Amiens le 27 janvier. Les organisateurs ont préféré annuler pour éviter les confrontations avec les militants anti-chasse.

Hutte de chasse au gibier d'eau (image d'illustration)
Hutte de chasse au gibier d'eau (image d'illustration) © Maxppp - Pierre Rouanet

Amiens, France

Les organisateurs attendaient entre 7.000 et 10.000 chasseurs de toute la région. Mais le grand rassemblement n’aura pas lieu. 

Il avait été annoncé fin décembre suite à une rencontre entre les représentants des chasseurs de gibier d’eau et le ministère de la transition écologique, Nicolas Hulot.  Les adeptes de cette pratique réclament un allongement d’un mois de la période de chasse aux oies : ils demandent à pouvoir tirer des volatiles jusqu’à fin février pour réguler la population. Certains pays européens se sont vu accorder des dérogations. Pour tenter d’en obtenir une, les chasseurs français avaient donc décidé de manifester.   

"Ça se serait transformé en pugilat !"

Finalement, il n'en sera rien. Pour raisons de sécurité : des militants anti-chasse avaient prévu une contre-manifestation. Ils auraient a priori été entre 150 et 200 mais les évènements risquaient de mal tourner selon Eric Kraemer, le président de l’Union Picarde des Associations de Gibier d’eau et de Migrateurs : "Nous n'avons pas envie qu'il y ait des coups de poing malheureux. Ces gens veulent juste en découvre avec les chasseurs. C'est tout à fait le genre contre-manifestations qu'on a vu ces dernier temps en marge de chasses à courre. Mais je pense que les chasseurs de gibier d'eau seraient nettement moins conciliants que les chasseurs à courre.

Eric Kraemer, après avoir consulté ses instances nationales, invite donc les chasseurs à rester chez eux le 27 janvier : "Ça se serait transformé en pugilat ! Ils ont annoncé qu'ils viendraient avec des pancartes pour ridiculiser les chasseurs. Nous ne souhaitons pas dégrader l'image de la chasse. On préfère prendre nos responsabilités pour éviter les débordements à Amiens. Nous demandons donc à nos chasseurs de ne pas se déplacer et d'aller tranquillement à la hutte le 27 puisqu'on pourra encore chasser."

Il y a environ 2500 chasseurs de gibier d'eau dans la Somme.