Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : à Amiens, un office religieux comme au temps de la peste

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

Ce dimanche, l'évêque d'Amiens va vénérer la Sainte Relique du Chef de Saint Jean-Baptiste et lui demander d'intercéder en faveur des Hommes en pleine épidémie de coronavirus. Une pratique déjà utilisée à travers les siècles lors de grandes pandémies.

Cathédrale d'Amiens
Cathédrale d'Amiens © Radio France - LG

C'est une célébration particulière qui va se tenir ce dimanche à 17 heures en la cathédrale Notre-Dame d'Amiens. Comme depuis un mois et demi l’évêque sera seul, confinement oblige mais ce qui retient l’attention, c’est le message qui sera passé par Monseigneur Leborgne. Il va vénérer la Sainte Relique du chef de Saint Jean-Baptiste

C'est une tradition ancienne qui ressort lors des grandes pandémies comme celle de la peste au XVIIe siècle. "Ordinairement cette vénération a lieu deux fois par an lors des fêtes de Saint-Jean le 24 juin et le 29 août et de manière plus exceptionnelle, lors des grandes épidémies", explique Aurélien André l’archiviste du diocèse d’Amiens.

Quand on relit les récits pendant l'épidémie de 1668, la dernière grande peste que la ville d'Amiens ait subi pendant le règne de Louis XIV, on se rend compte que les choses se sont déroulées un peu comme aujourd'hui.

En 1668, de mai à novembre, "toute la ville était paralysée, les commerces fermés, les messes impossibles en tous cas dans les églises, on avait demandé aux gens de garder des distances respectables entre eux pour éviter la contagion", poursuit Aurélien André. 

Un vœu pour faire cesser la peste

"A l'époque, la municipalité d'Amiens, c'est à dire l'évêque, François Faure et le chapitre cathédrale avaient pris la décision de faire un vœu à Saint Jean-Baptiste et avaient fait élever une chapelle en lui demandant la cessation du fléau de la peste."

Aurélien André, archiviste du diocèse d'Amiens

Cette relique est présente à Amiens "depuis 1206", précise Aurélien André. "C'est un chanoine qui l'a rapporté à l'évêque après la quatrième croisade." Et elle va donc à nouveau être vénérée plus de 300 ans après, pendant cette crise sanitaire du coronavirus. 

"L’objectif est de se confier à la prière de Saint Jean-Baptiste et de lui demander d’intercéder pour nous dans cette période de pandémie. Nous lui demanderons de protéger tous ceux qui prennent soin de nous, mais aussi les malades, les mourants, les personnes les plus vulnérables, les défunts", explique le diocèse. 

L'office aura lieu à 17 heures et sera retransmis sur la page Facebook et la chaîne Youtube du diocèse d'Amiens. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess