Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Amiens : un refuge pour animaux reçoit un don de 2 tonnes de croquettes

-
Par , France Bleu Picardie

La Société picarde pour la protection des animaux, basée à Amiens, a reçu un don de 2 tonnes de croquettes ce lundi. Elles sont distribuées dans le cadre de l'opération Agir pour l'adoption, un partenariat entre 30 millions d'amis et Pedigree.

Les membres de l'opération Agir pour l'adoption sont venus remettre les palettes de croquettes ce mardi
Les membres de l'opération Agir pour l'adoption sont venus remettre les palettes de croquettes ce mardi © Radio France - Caroline Félix

La Société Picarde de Protection des Animaux près d'Amiens a reçu un gros colis ce lundi : 2 tonnes de croquettes, livrées par l'association 30 millions d'amis, en partenariat avec Pedigree. Cette distribution se fait dans le cadre d'une opération nationale Agir pour l'adoption, qui existe depuis 6 ans.

Cette livraison de 4 mois de croquettes va permettre Nicole Buriez, directrice du refuge, d'économiser 2000 euros. Une aide bienvenue pour payer les soins vétérinaires, qui sont chers. "Surtout la stérilisation des chats", explique-t-elle. En cette période de Covid, elle craint que de nombreux adhérents ne renouvellent pas leurs versement cette année. D'autant qu'en tant que refuge indépendant, elle ne reçoit pas d'aides publiques. 

Beaucoup de chiens adoptés pendant le confinement

La Société Picarde de Protection des Animaux lance un appel à adopter des chats. Le refuge a pratiquement atteint sa capacité maximum d'accueil. Mais Nicole n'a pas à se plaindre de son chenil, il est à moitié occupé. Seulement 29 chiens sur une capacité d'accueil de 49. Beaucoup de personnes sont venues adopter pendant le confinement : "parce que quand on avait un chien on avait le droit de sortir le promener !", explique-t-elle en riant.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess