Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDÉO |Ancienne anorexique, cette Bretonne raconte son histoire dans un livre thérapie très touchant

Au cœur d'un scandale médiatique alors qu'elle est adolescente, Abbie sombre dans la dépression et l'anorexie. Après avoir été "Plus bas que terre", elle décide de s'en sortir. Aujourd'hui, la Bretonne témoigne dans un livre émouvant pour aider les autres.

Couverture du livre "Plus bas que terre" signé de la Morbihannaise Abbie
Couverture du livre "Plus bas que terre" signé de la Morbihannaise Abbie © Radio France - Benjamin Fontaine

Bretagne, France

Dans son livre "Plus bas que terre" aux éditions du Cherche Midi, la Morbihannaise Abbie raconte sa descente aux enfers après l'affaire Festina. Son père, Bruno Roussel était le directeur sportif de l'équipe cycliste Festina, au centre du scandale du dopage sur le Tour de France 1998. Une affaire médiatique qui la fait sombrer dans l'anorexie et la dépression. 21 ans plus tard, alors qu'elle va mieux, elle témoigne pour aider les autres. Abbie a aussi créé l'association Stop Anorexie.

"Je suis toute seule à l'étranger _en Angleterre quand sort l'affaire Festina_. Je l'apprends par ma famille d'accueil, explique Abbie (c'est un surnom). "Je suis tombée sur une photo très impressionnante de mon père à la télé, puis je me suis écroulée quand ma mère m'a dit au téléphone que papa était en prison". 21 ans plus tard, la Bretonne est encore très émue en parlant de ce moment.

C'est d'ailleurs un des moments qui a conduit à sa descente aux enfers. Il y a eu aussi la rencontre avec un exhibitionniste quand elle avait neuf ans. Son frère aussi qui se pend à un arbre lors d'un jeu, et qui est sauvé de justesse par leur mère quand ils sont petits. De cette culpabilité, Abbie sombre après l'affaire Festina dans la dépression et l'anorexie qui marqueront toute son adolescence

"L'anorexie me permettait de parler avec mon corps, de me purifier de ce que je ne pouvais pas exprimer."

Finalement "ma famille a été le plus beau des médicaments, ils m'ont sauvé la vie, sans eux je ne serais plus là" témoigne Abbie.

Dans son livre, la jeune femme explique que jusqu'à ses 21 ans, elle a enchaîné les relations amoureuses malsaines, voire violentes. Jusqu'à aller "Plus bas que terre" comme le titre de son livre. Elle décide alors, sur une plage de Bretagne près de sa maison de famille, de changer. 

"Je me suis dis qu'il fallait se reconstruire. J'ai appris à m'aimer et à vivre tout simplement."

Aujourd'hui Abbie est mariée, elle a deux enfants : "Ils m'ont permis de me révéler"

Ce livre, écrit avec Pierre Ballester, a été "une thérapie" : "Je me suis libérée, on est resté ensemble une semaine, et je lui ai parlé 8 heures par jour pendant 8 jours. On est allé sur les lieux marquants de mon histoire".

L'an dernier Abbie a créé l'association Stop Anorexie pour aider les autres malades à s'en sortir. 

Le livre "Plus bas que terre" est publié aux éditions Cherche Midi.