Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Anémone est morte : la comédienne française qui vivait dans les Deux-Sèvres avait 68 ans

-
Par , France Bleu Poitou

Anémone est morte. La comédienne française s'est éteinte ce mardi des suites d'une longue maladie au CHU de Poitiers. Elle avait 68 ans et vivait depuis plusieurs années dans les Deux-Sèvres, près de Lezay.

Anémone
Anémone © Getty - GettyImages

Sainte-Soline, France

L'actrice Anémone est morte au CHU de Poitiers. C'est son agent qui l'annonce ce mardi. La comédienne française a succombé à une longue maladie, selon son agent. Elle avait 68 ans. Cela faisait plusieurs années qu'elle vivait dans les Deux-Sèvres, retirée à Sainte-Soline, près de Lezay. L'une de ses dernières apparitions dans le Poitou, c'était l'an dernier aux Soirées lyriques de Sanxay, dans la Vienne. Malgré sa convalescence dans une maison de santé du Mellois, elle avait acceptée d'être la marraine de la 19ème édition. 

Elle était alors apparue sur scène en fauteuil roulant et avait déclenché des tonnerres d'applaudissement. Avant cela, son dernier coup de gueule d'"actrice sans langue de bois", elle l'avait donné à Aujourd'hui en France/le Parisien, d'abord pour annoncer sa retraite et pour dénoncer un monde à la dérive

"Elle aimait beaucoup la musique classique"

Installée dans le Poitou depuis une quinzaine d'années, Anémone admirait l'investissement des bénévoles des soirées lyriques de Sanxay. Amatrice de musique classique, elle voulait rendre hommage à ces gens qui font l'effort d'amener l'opéra à la campagne. C'est comme ça qu'elle s'est retrouvée marraine du festival en août 2018. 

Anémone et le Poitou 

Le Poitou sera la dernière demeure d’Anémone. Depuis l'été 2006, l’actrice a quitté l’appartement familial de la rue Bonaparte, à Paris pour s’installer près de Lezay, dans les Deux-Sèvres. Elle ne supportait plus la vie parisienne et le milieu du show-biz. Elle recherchait la discrétion et la tranquillité. Et c'est ce qu'elle a trouvé dans le pays Mellois, qu'elle a découvert par hasard, grâce à une de ses amies qui recherchait une maison pas chère dans les environs. Ces derniers mois, la Poitevine d’adoption alternait les séjours à l'hôpital et dans le pays Mellois. 

Anémone et le Poitou : extrait de l'émission Parcours de femmes, de France Bleu Poitou

Ses souvenirs d'enfance : les déguisements 

De son vrai nom Anne Bourguignon, Anémone n’a pas sa langue dans sa poche. Fille de la bourgeoisie, elle n’a de cesse de ruer dans les brancards pour défendre une certaine conception du cinéma, qui ne soit pas qu’une affaire de gros sous ou pour militer écolo (elle a soutenu la candidature d’Antoine Waechter à l’élection présidentielle de 1988, elle a même été candidate sur la liste Paris Ecologie Solidarité Citoyenne dans le 20ème arrondissement de Paris en 2002). 

Frédérique Gissot de France Bleu Poitou lui avait consacré un "parcours de femmes" en 2006. Elle y racontait notamment son goût pour les déguisements lorsqu'elle était enfant. La base de sa passion pour la comédie. 

Son goût pour la comédie, Anémone l'a eu dès l'enfance : Extrait de Parcours de Femmes, émission de France Bleu Poitou

Une actrice "fofolle" mais pas que !

Anémone, c’est l’image même de l’actrice fofolle. Elle a tout joué : les frustrées, les godiches, les excitées. Du cinéma très très populaire (« Le père Noël est une ordure »  de Jean-Marie Poiré), elle passe aisément à l’art et essai avec « Le petit prince a dit » de Christine Pascal ou au théâtre avec « Mademoiselle Werner » de Claude Bourgeyx. En 88, elle joue dans « Le Grand chemin » un film de Jean-Loup Hubert avec Richard Bohringer. En 1988, le film est récompensé par un César du meilleur film, un César pour Richard Bohringer et un autre pour Anémone. Tous les deux formant un couple de paysans à l’écran

Une actrice engagée et écolo  5

Anémone a une image d’actrice loufoque. Au-delà de l’actrice, c’est aussi la femme engagée qui fait parler d’elle.  Elle défend une certaine conception de la vie, en vantant les mérites de l’agriculture bio. Elle a d’ailleurs en projet de mettre en terre des graines dans son potager du Poitou. Anémone s’enflamme pour l’écologie.

Anémone, une actrice engagée

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu