Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Angela Merkel et Emmanuel Macron à Toulouse : Airbus, diplomatie et bouchons au menu

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Les avions des chefs d’Etats de l’Allemagne et de la France sont arrivé à Colomiers, sur le site d’Airbus ce mercredi, vers 12h30. Une journée de discussions bilatérales qui complique la vie des Toulousains.

Les deux chefs d'Etat sont d'abord arrivés à Colomiers à 12h30.
Les deux chefs d'Etat sont d'abord arrivés à Colomiers à 12h30. © Radio France - Julie Marie-Leconte

La journée s'est ensuite terminée autour d'un dîner dans les locaux de la préfecture avec des chefs d'entreprises européennes.  Parmi les invités : les patrons d'ERT, de Nokia, de Orange, d' Air Liquide, de Titan Cement, de Philips, de BASF ou encore de Volvo. 

"Nous ferons tout pour garantir le succès de cette entreprise dans les années à venir." 

Une dizaine de jeunes, des lycéens et des apprentis d’Airbus vont avoir l’honneur de partager le repas d’Angela Merkel et d’Emmanuel Macron pour le déjeuner. Une table a été dressée avec une nappe blanche dans la carlingue d'un avion école de Airbus. 

Angela Merkel a aussi insisté sur l'importance d'Airbus pour la construction européenne. Elle a expliqué que la rencontre à Toulouse est "symboliquement" très importante. Elle a dit en allemand qu'Emmanuel Macron et elle étaient "tous les deux très fiers d'avoir été invités dans cette entreprise de rang mondial. Et nous ferons tout pour garantir le succès de cette entreprise dans les années à venir." 

Après Airbus,  Emmanuel Macron et Angela Merkel  vont se diriger vers le quartier Saint-Etienne de Toulouse pour se rendre à la préfecture. Là, le duo doit présider le 21ème Conseil des ministres franco-allemand, à la suite d'une entrevue en tête à tête. Les environs du quartier sont bouclés depuis 9h ce mercredi matin.

A 3h15, Angela Merkel et Emmanuel Macron sont arrivés à la préfecture pour donner une conférence de presse commune. Avant cela, ils ont décidé de se rendre au conseil de défense franco-allemand qui se tient dans le palais le Niel à quelques pas de la préfecture. 

A 18h, le conseil des ministres franco-allemand s'est terminé sur une déclaration commune autour de cinq axes majeurs. A l'issue, les deux chefs d'Etat se sont prêtés à la traditionnelle poignée de main dans la cour de la préfecture toulousaine. 

Les principaux points actés par les deux pays sont les suivants :
 

  1. Défense : la France et l’Allemagne ont signé un accord juridiquement contraignant sur les règles de contrôle des exportations d’armements pour les programmes développés en commun, et levé des blocages importants pour poursuivre le développement du char et de l'avion de combat du futur. L'accord sur les exportations d'armement scelle une confiance mutuelle entre la France et l'Allemagne et constitue la condition du succès de projets communs comme le char et l'avion du futur (l'accord de l'autre pays pour exporter ces équipements sera donné automatiquement).
     
  2. Climat : la France et l’Allemagne préconisent l'adoption rapide du "Pacte Vert" pour l'Europe proposé par Ursula von der Leyen. Ils soutiennent en particulier l’instauration d’un prix minimum du carbone au niveau européen pour contribuer à l’atteinte de l’objectif de neutralité carbone d’ici 2050 et le projet de taxe carbone aux frontières.
     
  3. Innovation : les agences française et allemande pour l’innovation de rupture vont financer des projets communs en 2020 dans le domaine de l'intelligence artificielle notamment.
  4. Spatial : la France et l’Allemagne actent une "préférence européenne" pour les lancements de satellite (Ariane 6) afin de garantir notre accès autonome à l’espace.
     
  5. Culture : la France et l’Allemagne rappellent leur détermination à faire respecter le droit d’auteur, alors que certaines entreprises cherchent à s’en affranchir.

Angela Merkel et Emmanuel Macron vont ensuite s'expliquer sur ce texte devant les journalistes. La conférence de presse débute à 18h30. 

La journée s'est ensuite terminée autour d'un dîner dans les locaux de la préfecture avec des chefs d'entreprises européennes.  Parmi les invités : les patrons d'ERT, de Nokia, de Orange, d' Air Liquide, de Titan Cement, de Philips, de BASF ou encore de Volvo.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu