Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Centenaire de la Première Guerre mondiale

Angela Merkel et Emmanuel Macron dévoilent ensemble une plaque commémorative de l'armistice à Rethondes

samedi 10 novembre 2018 à 17:24 Par Géraldine Marcon, France Bleu et France Bleu Picardie

C'est dans une ambiance recueillie qu'Angela Merkel et Emmanuel Macron ont dévoilé ce samedi une plaque commémorative à l'occasion d'une cérémonie dans la clairière de l'armistice. L'occasion pour les deux dirigeants de rappeler l’importance de la réconciliation et de l'amitié franco-allemande.

Angela Merkel et Emmanuel Marcon dans la clairière de l'armistice pour la cérémonie franco-allemande ce samedi.
Angela Merkel et Emmanuel Marcon dans la clairière de l'armistice pour la cérémonie franco-allemande ce samedi. © AFP - Alain Jocard

Rethondes, France

Le président de la République et la chancelière allemande se sont rendus ce samedi à à Rethondes pour une cérémonie symbolique dans la clairière de l'armistice. Emmanuel Macron et Angela Merkel ont dévoilé ensemble une plaque commémorative au pied du monument la Dalle sacrée lors d'une cérémonie sobre et sans discours. Un moment solennel, dans le silence, avec beaucoup d'émotion pour les deux dirigeants.

Sur cette plaque métallique, il est inscrit ; "A l'occasion du centenaire de l'armistice du 11 novembre 1918, Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République Française, et Madame Angela Merkel, Chancelière de la République Fédérale d'Allemagne,ont réaffirmé ici la valeur de la réconciliation franco-allemande au service de l'Europe et de la paix."

"Ne rien céder aux passions tristes, aux tentations de la division" - Emmanuel Macron 

Le président français et la chancelière allemande ont ensuite déposé un gerbe devant le monument avant de visiter une réplique du wagon où fût signé la fin de la Première guerre mondiale le 11 novembre 1918. Angela Merkel et Emmanuel Macron ont également pris le temps d’échanger avec des jeunes franco-allemands venus assister à la cérémonie. 

L'occasion pour les deux dirigeants de rappeler l'importance de l'amitié et de la coopération entre les deux pays après la réconciliation. Il faut "ne rien céder aux passions tristes, aux tentations de la division", a notamment déclaré Emmanuel Macron. C'est la première fois depuis la fin de la seconde guerre mondiale que le président français et le chef du gouvernement allemand se retrouvent à Rethondes dans cette clairière de la forêt de Compiègne. 

Un entretien en tête à tête avec Donald Trump 

Avant cette cérémonie franco-allemande, Emmanuel Macron a reçu le président américain, Donald Trump, en fin de matinée à l'Élysée pour un entretien en tête à tête. Une rencontre sous le signe de l’apaisement après les déclarations du président français ce vendredi au sujet de l'Otan et la réponse virulente du président américain dans un tweet. "Nous devons mieux partager le fardeau au sein de l'Otan", a ainsi déclaré Emmanuel Macron en accueillant son homologue à l'Élysée. 

Donald Trump, qui a annulé sa visite prévue au cimetière américain de Bois Belleau, dans l'Aisne, en raison du mauvais temps, retrouvera Emmanuel Macron pour un dîner ce samedi soir entre chefs d'Etat et de gouvernement au musée d'Orsay. Les cérémonies du centenaire de la Première guerre mondiale se termineront ce dimanche matin avec la traditionnelle cérémonie du 11 novembre sous l'Arc de triomphe en présence d'une soixantaine de chefs d'État et de gouvernement, dont Vladimir Poutine et Angela Merkel.