Société

Angoulême : Quatre hommes jugés aujourd'hui pour apologie du terrorisme

Par Stéfane Pocher, France Bleu La Rochelle lundi 9 mars 2015 à 8:10

Agés d'une trentaine d'années, ils sont accusés d'avoir fêté les attentats du 7 Janvier, dans un bar du quartier de Ma Campagne.

Ils auraient dû s'expliquer devant la justice,  le 12 février dernier

Mais ça n'a pas été possible, à cause d'un concours d'éloquence qui a empêché de visionner la vidéo prise ce jour-là.

Il faut tout reprendre à zéro. C'était la stratégie de la défense le 12 février : il faut visionner les images vidéo enregistrées le 7 janvier au "Rush", le bar du quartier de Ma Campagne, pour prouver que ça ne prouve rien !

La qualité de l'image et du son ne font pas avancer le dossier, et il sera difficile dans ces conditions à l'accusation d'étayer sa thèse.

Avant que le procès ne soit renvoyé, pour cause d'exercice destiné aux étudiants en droit, les prévenus avaient été interrogés par le tribunal, pour vérifier leurs identités, et les informer des charges retenues contre eux.

C'est ainsi qu'on avait appris que ces garçons se disent de culture musulmane mais non pratiquants, et que s'ils ont fait la fête ce jour-là c'est parce qu'ils avaient gagné au tiercé.

Tout le dossier repose sur le témoignage d'une cliente du bar, dont la crédibilité sera au centre des débats.

Le 12 février, le Procureur de la République avait demandé le maintien en détention de trois des quatre prévenus.

Mais ils sont tous sortis libres du palais de justice, avec un strict contrôle judiciaire.

Partager sur :