Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Animaux sauvages dans les cirques : les deux tiers des Français y sont défavorables

-
Par , France Bleu

Une enquête Opinion Way révélée ce mardi montre que deux Français sur trois n'apprécient pas la présence d'animaux sauvages dans les cirques.

Le 42eme Festival International du Cirque de Monte-Carlo en janvier 2018.
Le 42eme Festival International du Cirque de Monte-Carlo en janvier 2018. © Maxppp - Cyril Dodergny

Alors que les défenseurs de la cause animale dénoncent régulièrement la présence d'animaux sauvages dans les cirques, un sondage publié ce mardi 29 octobre montre que les Français y sont également défavorables. 

Selon cette enquête Opinion Way commandée par des ONG de protection animale (SPA, Fondation Brigitte Bardot et Fondation Droit Animal, Ethique et Sciences), deux Français sur trois n'approuvent pas l'exploitation des tigres, des lions ou encore des éléphants dans les cirques. Ainsi, 65% des personnes interrogées se disent "défavorables" à la présence d'animaux sauvages dans les spectacles de cirque (28% plutôt défavorables, 37% tout à fait défavorables). A l'inverse, 34% se montrent favorables (26% plutôt favorables, 8% tout à fait favorables).

Les Français partagés sur le traitement de ces animaux 

Le sondage révèle également qu'un Français sur deux pense que les animaux de cirque ne sont pas bien traités. Ils sont également 49% à penser le contraire, même si 71% jugent que leurs impératifs biologiques ne sont pas respectés.

Par ailleurs, la grande majorité (74%) estime que l'hébergement de ces animaux n'est pas compatible avec les besoins naturels de leur espèce. Ils sont autant à estimer que les transports fréquents qu'engendrent les spectacles de cirque ne correspondent pas "au rythme de vie et aux comportements naturels des animaux".

Un cirque du futur "sans animaux sauvages"

Plus généralement, 56% des sondés pensent que "l'avenir du cirque c'est sans animaux sauvages", quand 18% jugent le contraire et 25% sont sans opinion. Aujourd'hui les Français fréquentent globalement peu les cirques selon ce même sondage, environ 10 % au cours des deux dernières années.

L'étude Opinion Way a été réalisée en ligne du 9 au 10 octobre 2019 sur un échantillon de 1.027 répondants, représentatif des Français de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu