Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Anne Joseleau, directrice de Solidarité Femmes est ce lundi l'invitée des "petits déjeuners" de France Bleu Bourgogne

-
Par , France Bleu Bourgogne
Dijon, France

Anne Joseleau, directrice de l'association dijonnaise Solidarité Femmes est ce lundi entre 7 heures et 9 heures l'invitée des "petits déjeuners" de France Bleu Bourgogne. A quelques jours de la journée des droits des femmes, on parlera des femmes victimes de violences conjugales en Côte-d'Or.

Anne Joseleau directrice de l'association dijonnaise Solidarité Femmes
Anne Joseleau directrice de l'association dijonnaise Solidarité Femmes © Radio France - Stéphanie Perenon

En moyenne en France, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint. En 2016, 123 femmes sont mortes tuées par leur conjoint, ex-conjoint ou amant, selon les chiffres publiés par le ministère de l'Intérieur.  Face à ses chiffres, des associations viennent en aide aux femmes victimes de violences conjugales. C'est le cas depuis 1982 à Dijon, de l'association Solidarité Femmes. Anne Joseleau la directrice et son équipe composée de 7 salariés à plein temps et de nombreux bénévoles accompagnent chaque année entre 450 et 500 femmes qui ont osé franchir la porte de l'association pour parler de leurs problèmes conjugaux. 

De #balancetonporc à #MaintenantOnAgit 

Après des années de silence, des années durant lesquelles les femmes ont subi des violences sexistes ou sexuelles, des actrices ont lancé vendredi dernier à l'occasion de la cérémonie des Césars, l'opération #MaintenantOnAgit. Ça vient après l'affaire #balanceton porc et l'affaire Harvey Weinstein, producteur américain accusé par des dizaines d'actrices de viols et d'agressions sexuelles. En France, seules 10 % des femmes agressées sexuellement portent plainte. L'objectif de ces mouvements est de libérer la parole des femmes. 

Ce lundi 5 mars, on évoquera le travail de l'association Solidarité Femmes mais aussi la place des femmes dans le monde du travail. Rendez-vous de 7 heures à 9 heures avec Anne Joseleau, l'invitée des "petits déjeuners" de France Bleu Bourgogne.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess