Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Anne Joseleau, directrice de Solidarité Femmes est ce lundi l'invitée des "petits déjeuners" de France Bleu Bourgogne

dimanche 4 mars 2018 à 18:08 Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne

Anne Joseleau, directrice de l'association dijonnaise Solidarité Femmes est ce lundi entre 7 heures et 9 heures l'invitée des "petits déjeuners" de France Bleu Bourgogne. A quelques jours de la journée des droits des femmes, on parlera des femmes victimes de violences conjugales en Côte-d'Or.

Anne Joseleau directrice de l'association dijonnaise Solidarité Femmes
Anne Joseleau directrice de l'association dijonnaise Solidarité Femmes © Radio France - Stéphanie Perenon

Dijon, France

En moyenne en France, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint. En 2016, 123 femmes sont mortes tuées par leur conjoint, ex-conjoint ou amant, selon les chiffres publiés par le ministère de l'Intérieur.  Face à ses chiffres, des associations viennent en aide aux femmes victimes de violences conjugales. C'est le cas depuis 1982 à Dijon, de l'association Solidarité Femmes. Anne Joseleau la directrice et son équipe composée de 7 salariés à plein temps et de nombreux bénévoles accompagnent chaque année entre 450 et 500 femmes qui ont osé franchir la porte de l'association pour parler de leurs problèmes conjugaux. 

De #balancetonporc à #MaintenantOnAgit 

Après des années de silence, des années durant lesquelles les femmes ont subi des violences sexistes ou sexuelles, des actrices ont lancé vendredi dernier à l'occasion de la cérémonie des Césars, l'opération #MaintenantOnAgit. Ça vient après l'affaire #balanceton porc et l'affaire Harvey Weinstein, producteur américain accusé par des dizaines d'actrices de viols et d'agressions sexuelles. En France, seules 10 % des femmes agressées sexuellement portent plainte. L'objectif de ces mouvements est de libérer la parole des femmes. 

Ce lundi 5 mars, on évoquera le travail de l'association Solidarité Femmes mais aussi la place des femmes dans le monde du travail. Rendez-vous de 7 heures à 9 heures avec Anne Joseleau, l'invitée des "petits déjeuners" de France Bleu Bourgogne.