Société

Annecy : soupe et chaleur humaine, la maraude de l’Ordre de Malte réchauffe les sans-abri

Par Richard Vivion, France Bleu Pays de Savoie mercredi 18 janvier 2017 à 0:18

Les maraudes de l'Ordre de Malte à Annecy, un peu de chaleur pour les sans-abri.
Les maraudes de l'Ordre de Malte à Annecy, un peu de chaleur pour les sans-abri. © Radio France - Richard Vivion

Durant tout l’hiver, les bénévoles de l’Ordre de Malte sillonnent les rues d’Annecy pour aller au contact des SDF. Une maraude d’autant plus importante en cette période de grand froid.

Dix-neuf heures hier soir dans le centre d’Annecy, le thermomètre affiche déjà -4°C. La camionnette de l’Ordre de Malte s’immobilise place Notre-Dame. "C’est le premier arrêt de la soirée, explique Bertrand de Fleurian. A peu prêt toujours à la même heure, on essaie d’être ponctuel." Le délégué départemental coupe le moteur et déjà plusieurs sans-abris s’approchent. "Salut ! Alors tu n’es pas en bermuda ce soir", lance Jacques, l’un des bénévoles. Face à lui, un homme emmitouflé dans une parka kaki éclate de rire. "Tu veux, quoi ? Une soupe ? Tomate ou champignon ?". Jean, SDF depuis une bonne dizaine d’années, opte pour la soupe à la tomate. "Ça réchauffe", lâche-t-il. Ses mains agrippent ferment le gobelet brulant.

Chaleur humaine

"Lors des maraudes, nous distribuons de la nourriture mais aussi des couvertures et quelques vêtements chauds", explique Bertrand de Fleurian. "Mais, 80% de notre travail, c’est le contact humain. On parle avec eux et çà c’est hyper important", ajoute un bénévole de l’Ordre de Malte. "Cela fait plaisir de les voir tous les soirs", assure Jean. En plus de la soupe, il repart avec une paire de gant. "Je dors dans un squat avec des potes. Ça caille mais j’ai deux duvets de l’armée."

REPORTAGE | Avec la maraude de l'Ordre de Malte dans les rues d'Annecy.

Jean, comme beaucoup d’autres sans-abri, a refusé de rejoindre un centre d’accueil. "Et pourtant, il y a de la place" assure le responsable de l’Ordre de Malte qui reste en liaison permanente avec le 115, le numéro qui gère les places d’hébergements d’urgence (70 places supplémentaires ont été ouvertes en Haute-Savoie avec le déclenchement du plan grand froid). "Beaucoup dorment aussi dans leur voiture", poursuit Bertrand de Fleurian.

La préfecture de la Haute-Savoie a déclenché le plan grand froid. - Aucun(e)
La préfecture de la Haute-Savoie a déclenché le plan grand froid. - (document préfecture de la Haute-Savoie)

Hier soir, l’équipe de la maraude de l’Ordre de Malte et de membres de la Croix Rouge ont discuté durant de longues minutes avec une femme installée dans sa voiture. Malgré les conseils des bénévoles, elle a refusé de rejoindre un lieu d’accueil. Elle a choisi de passé une nouvelle nuit dans son véhicule avec des couvertures et des bouillottes.

Malgré les conseils des bénévoles de l'Ordre de Malte, cette femme passera la nuit dans sa voiture garée près du lac d'Annecy. - Radio France
Malgré les conseils des bénévoles de l'Ordre de Malte, cette femme passera la nuit dans sa voiture garée près du lac d'Annecy. © Radio France - Richard Vivion