Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Annecy : une artisan-fromagère passe le concours de Meilleur Ouvrier de France

mardi 24 février 2015 à 12:45 Par Marie Mutricy, France Bleu Pays de Savoie

Laetitia a 37 ans et est artisan-fromagère. Elle passe mardi le concours de Meilleur Ouvrier de France au Salon de l'Agriculture de Paris. Un titre que possède déjà son patron.

La boutique du fromager Pierre Gay, rue Carnot, à Annecy
La boutique du fromager Pierre Gay, rue Carnot, à Annecy © Radio France - Marie Mutricy

C'est le grand jour pour une Annecienne de 37 ans. Laetitia, artisan-fromagère passe mardi le concours de Meilleur Ouvrier de France. Une consécration, un diplôme remis par ses pairs, au terme d'une compétition féroce, où seule l'excellence est récompensé. Et un titre que son patron, Pierre Gay, de la fromagerie du même nom, rue Carnot, à Annecy, a gagné en 2011.

Laetitia et son patron, Pierre Gay, meilleur ouvrier de France - Radio France
Laetitia et son patron, Pierre Gay, meilleur ouvrier de France © Radio France - Marie Mutricy

Une histoire de famille

Lui tient la fromagerie de sa famille. Son grand-père puis son père et sa tante avant lui étaient fromagers. Elle est "tombé dedans quand elle était petite ". La tante de Laetitia avait quelques chèvres, petite elle les trayait et participait à la fabrication du fromage, des Picodons. "Donc quand il a fallu choisir une carrière, c'est naturellement que je me suis orientée là-dessus, puisque ça alliait le contact avec les clients, le commerce, et un produit que j'aime ". 

Un concours très exigeant

Pierre Gay a passé le concours de Meilleur Ouvrier de France en 2011. Il lui a fallu deux ans pour se préparer, se replonger dans les livres, retourner à l'école, en quelque sorte, à quarante ans ! Elle a surtout découvert l'aspect technologique de la fabrication fromagère : les températures, l'affinage.

Pendant la finale, mardi, elle va répondre à de nombreuses questions, présenter un chef d'oeuvre artistique, faire preuve de ses techniques de découpe, faire une dégustation à l'aveugle. "Je trouve que ça nous a rapproché , explique Pierre Gay, son patron, dans la recherche des petites choses qui font la différence. Je suis très exigeant. Et Laetitia, elle a le même regard que moi. Avec le temps qui passe, on se rend compte qu'elle va chercher encore plus d'exigence que moi ". 

Résultat, mardi midi. Deux autres candidats du concours sont passé en alternance ou en formation chez Pierre Gay, à Annecy.