Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Annulation de la braderie de Lille: "une décision sage" pour la fédération lilloise du commerce

-
Par , France Bleu Nord

Après l'annonce de la braderie de Lille en septembre 2021, le président de la Fédération lilloise du commerce Romuald Catoire estime qu'il n'y avait pas d'autre solution. Il salue une "décision sage".

La braderie de Lille en 2019
La braderie de Lille en 2019 © Maxppp - Xinhua News Agency/Newscom/MaxPPP

"C'est une décision qui est finalement très sage au vu du contexte sanitaire qui est encore exceptionnel", explique Romuald Catoire, le président de la Fédération lilloise du commerce. Pour lui, il n'y avait pas d'autre solution possible, l'annulation était la seule solution "pour ne pas créer d'immense cluster à Lille", compte tenu notamment de la dimension internationale de la braderie. C'est l'une des plus importantes d'Europe, attirant habituellement entre 1 et 3 millions de visiteurs, dont beaucoup viennent de pays étrangers. 

Une "braderie des commerçants" à la place de la vraie braderie

A défaut de braderie classique les 4 et 5 septembre 2021, Martine Aubry a annoncé lors du conseil municipal de ce mardi qu'une "braderie des commerçants" serait organisée. Cela avait déjà été le cas en 2020 alors que la braderie avait déjà été annulée compte tenu du contexte sanitaire. "C'est satisfaisant dans la mesure où c'est toujours mieux que rien!", réagit Romuald Catoire. Le dispositif pourrait être le même que l'an dernier: les commerçants autorisés à pratiquer des prix braderie (notamment des ventes à perte) mais uniquement dans les boutiques, sans ventes à l'extérieur. Le centre ville devrait également être piétonnisé. Et la ville pourrait également proposer des animations dans le centre avec la mise en place d'événements culturels. Une braderie de la Bande Dessinée sera également organisée au Palais des Beaux-Arts, comme l'an dernier.  

Interview de Romuald Catoire, président de la Fédération lilloise du commerce

Choix de la station

À venir dansDanssecondess