Société

Antoine de Paulis : "les recherches sur le cerveau fascinent et font peur, nous devons les expliquer"

Par Nicolas Crozel, France Bleu mercredi 18 mars 2015 à 9:12

C'est la semaine européenne du cerveau, l'occasion pour les chercheurs grenoblois de multiplier les ateliers et conférences pour expliquer leurs recherches et proposer des démonstrations de leurs travaux.

C'est la semaine européenne du cerveau dans une soixantaine de pays. trente villes en France y participent, notamment Grenoble.L'objectif c'est de vulgariser tout ce qui concerne cet organe qui reste sans aucun doute le plus fascinant.L'occasion aussi pour les chercheurs d'expliquer leurs domaines de recherches et de répondre aussi à certaines angoisses et craintes légitimes que la science peut susciter lorsqu'on parle de manipuler le cerveau.Exemple d'atelier, ludique mais aussi potentiellement angoissant, ce mercredi à 14h à devant l'hopital couple-enfant de Grenoble, une démonstration exceptionnelle : où comment peut-on faire bouger des objets sans bouger ses mains, simplement grace à des élelctrodes qui enregistrent les stimulations du cerveau.  Comment ça marche ? Antoine Depaulis, chercheur à l'Inserm et chef d'équipe à l'institut de neurosciences de Grenoble était l'invité de France Bleu Isère.

L'invité de la rédaction de France Bleu Isère

Partager sur :