Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

APL, gaz, RSA : ce qui change ce 1er avril, et ce qui est reporté en raison du coronavirus

- Mis à jour le
Par

Le 1er du mois est habituellement synonyme de changements. En raison du coronavirus toutefois, des réformes qui devaient entrer en vigueur ce 1er avril ont été gelées. France Bleu fait le point.

L'ensemble des allocations familiales sont revalorisées de 0,3% ce 1er avril 2020. L'ensemble des allocations familiales sont revalorisées de 0,3% ce 1er avril 2020.
L'ensemble des allocations familiales sont revalorisées de 0,3% ce 1er avril 2020. © Maxppp - Pierre DESTRADE/ PHOTOPQR/JOURNAL DU CENTRE

En raison de la crise sanitaire due à la pandémie de coronavirus , certaines réformes ont été gelées. France Bleu fait le tour de ce qui change ce 1er avril et ce qui a été reporté.

Publicité
Logo France Bleu

Les allocations revalorisées

Comme prévu fin 2019, l'AAH (allocation adulte handicapé), la prime d'activité, et l'ensemble des allocations familiales seront revalorisées de 0,3%.

Le RSA (revenu de solidarité active) doit lui aussi être revalorisé à hauteur de 0,9% pour s'établir à 564,78 euros maximum, au lieu de 559,74 euros actuellement.

Prévu le lundi 6 avril, le versement des aides sociales est exceptionnellement avancé au samedi 4 avril en raison de la crise. Les plus précaires qui n'ont pas de compte en banque pourront percevoir leurs prestations notamment dans certains bureaux de poste dès cette date.

Les chômeurs en fin de droits toujours indemnisés

Du fait de la crise, les chômeurs en fin de droits en mars seront tout de même indemnisés en avril.

Le deuxième volet de la réforme de l'assurance chômage est reporté au 1er septembre 2020. Il devait modifier le calcul de l'allocation chômage pour les personnes dont la fin de contrat de travail interviendra après le 1er avril.

La réforme des allocations logement reportée

La réforme prévoyant la "contemporanéité" des APL, c'est-à-dire leur calcul à partir des revenus actuels du bénéficiaire et non plus ceux remontant à deux ans, comme c'est le cas actuellement, est reportée. 

Censée entrer en vigueur le 1er janvier 2020, elle avait déjà été repoussée au 1er avril.

Baisse des tarifs du gaz

Les tarifs réglementés de vente du gaz appliqués par Engie baissent de 4,4%. 4,2 millions de foyers sont concernés. 

Dans le détail, les foyers qui utilisent le gaz uniquement pour la cuisson vont voir leur facture diminuer de 1,1%, ceux qui en font usage pour la cuisson et l'eau chaude, de 2,5%, et ceux qui se chauffent au gaz de 4,6%.

Gaz : baisse des tarifs réglementés de 4,4% au 1er avril © Visactu

Les abonnements SNCF gratuits 

Les abonnés SNCF privés de trains et tenus de rester confinés ne paieront pas le mois d'avril. "Dans cette période inédite de confinement, la SNCF, consciente de cette 'démobilité' imposée, a décidé de prendre des mesures exceptionnelles pour ses clients abonnés", qui se verront "offrir l'abonnement du mois d'avril", a indiqué le groupe à franceinfo.

Expulsions interdites

Comme l'avaient réclamé Les Restos du Cœur et d'autres associations de lutte contre la pauvreté mi-mars, la fin de la trêve hivernale, prévue ce 31 mars est reportée au 31 mai. Les expulsions locatives demeurent donc interdites, sauf exceptions.

Tout ce qui change au 1er avril © Visactu

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu