Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Appel à témoins pour retrouver les descendants de Paul-Edouard Bergé, un poilu tombé au combat en Roumanie

Des associations de Roumanie lancent un avis de recherche pour retrouver les descendants d’un soldat français mort en 1917 lors d’une bataille sur le front de l’Est. Les premières recherches mènent du côté de Perpignan, Montpellier et Bordeaux.

Monument aux morts de la Première Guerre Mondiale
Monument aux morts de la Première Guerre Mondiale © Radio France - Lionel VADAM

Perpignan, France

Il s’appelait Paul-Edouard Bergé. Le 10 aout 1917, ce lieutenant français a trouvé la mort en Roumanie lors de combats contre les troupes allemandes. Un siècle après la fin de la Grande Guerre, deux associations roumaines souhaitent lui rendre hommage et faire figurer son nom sur une stèle. Elles lancent donc un avis de recherche pour entrer en contact avec d’éventuels descendants. 

Les premières recherches ont permis d’établir que Paul-Edouard Bergé était né à Perpignan le 30 juin 1889, fils d’Edouard Bergé et de Marie Reynés. En 1909, il est enregistré par l’administration militaire à Perpignan sous le matricule 1673. À cette époque, ses parents habitent Montpellier. Lui, réside à Bordeaux où il exerce le métier d’employé de commerce, sans que l’on sache s’il est marié ou s’il a des enfants. Selon sa fiche, il mesure 1m64, avec un visage "large", des yeux et des cheveux châtains. 

Fiche d'immatriculation militaire de Paul-Edouard Bergé - Aucun(e)
Fiche d'immatriculation militaire de Paul-Edouard Bergé - Archives départementales des Pyrénées-Orientales

D’abord affecté au 144e puis au 31e régiment d’infanterie au début de la Grande Guerre, il est promu sous-lieutenant le 5 juillet 1916, puis lieutenant le 18 mai 1917. Il est alors "détaché à la mission française en Roumanie", une mission militaire qui doit aider à réorganiser et moderniser de l'armée roumaine. La France envoie 430 officiers et 1.500 sous-officiers et soldats. L'expédition vers la Roumanie passe en bateau et en train par le nord de l'Europe, la Scandinavie et la Russie.  

Selon sa fiche militaire, Paul-Edouard Bergé serait "présumé décédé le 10 août 1917" à l'âge de 28 ans, prés de Bacau, dans le nord-est de la Roumanie. Selon Ion Luncanu, de l’association de prospection historique de Roumanie, "_le lieutenant Paul-Edouard Bergé menait l’attaque en tête du régiment, en criant aux soldats en roumain "_toujours devant ! Jamais nous ne mourrons !" lorsqu’il est tombé sous les balles du bataillon alpin de Wurtemberg". Le corps de Paul-Edouard Bergé n'a jamais été retrouvé. Le soldat ne bénéficie donc d'aucune sépulture. 

"Puisque nous voulons commémorer le lieutenant Bergé, nous cherchons à obtenir des informations supplémentaires à propos de ce grand héros français. Et nous souhaiterions pouvoir en informer ses descendants, poursuit Ion Luncanu. Un monument commémoratif sera érigé sur le pic Cosna, à 789 mètres d'altitude, dans le secteur où le lieutenant a trouvé la mort."  

Contact de Ion Luncanu : tuluncanu@yahoo.com

Détail de la fiche d'immatriculation militaire de Paul-Edouard Bergé - Aucun(e)
Détail de la fiche d'immatriculation militaire de Paul-Edouard Bergé - Archives départementales des Pyrénées-Orientales
  - Aucun(e)
-