Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Appels d'urgence : vers un rapprochement entre le 17 et le 18 ?

-
Par , France Bleu

Lors d'un congrès des sapeurs pompiers à Agen ce samedi, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve s'est prononcé en faveur d'une expérimentation de l'installation d'une plateforme unique pour les appels d'urgence. Cela permettrait de mutualiser les moyens du 17 et du 18 au profit du seul 112.

Les pompiers souhaitent l'abandon du 17 et du 18 au profit du seul 112.
Les pompiers souhaitent l'abandon du 17 et du 18 au profit du seul 112.

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a proposé samedi de mener une expérimentation pour mutualiser les moyens des 17 et 18, répondant en partie à la demande des pompiers, lors d'un discours devant leur congrès à Agen. 

Alors que les pompiers ont réclamé, au cours de ce congrès, l'abandon des différents numéros d'appel dédiés aux urgences, au profit du seul 112 afin d'améliorer la qualité des secours et de faire des économies, M. Cazeneuve a dit "oui à la mutualisation", mais en prévenant qu'il fallait s'assurer de "l'inter-opérabilité" entre les différents services de secours. 

"Sans rejeter l'idée, je ne peux pas la prendre entièrement à mon compte sans faire l'inventaire précis des questions techniques que cela pose [...] [Je] souhaite une expérimentation hors Paris concernant le 17 et le 18." 

  • Bernard Cazeneuve
Choix de la station

À venir dansDanssecondess