Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Attaque à la préfecture de police de Paris

Appels téléphoniques malveillants dans les commissariats d'Ile-de-France : plusieurs personnes interpellées

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu Isère, France Bleu Provence, France Bleu

Une femme et ses trois enfants ont été interpellés vendredi. Un jeune homme de 17 ans a été interpellé jeudi vers 20h à Gap (Hautes-Alpes). Il était en garde à vue ce vendredi matin. Ils sont soupçonnés d'avoir passé des appels malveillants à des commissariats.

Les commissariats franciliens reçoivent des appels téléphoniques avec des chants islamistes
Les commissariats franciliens reçoivent des appels téléphoniques avec des chants islamistes © Radio France - Loïck Guellec

Gap, France

Nouvelles interpellations ce vendredi dans le cadre de l'enquête ouverte après les appels téléphoniques malveillants passés aux commissariats d'Ile-de-France. Ces appels avec diffusion de chants islamistes se sont multipliés depuis l'attaque meurtrière de la préfecture de police de Paris, le jeudi 3 octobre 2019.

Des arrestations ont eu lieu dans les Hauts-de-Seine et dans les Hautes-Alpes

Ce vendredi, une femme et ses trois enfants ont été interpellés à la suite d'un appel menaçant au commissariat de Vanves (Hauts-de-Seine) indique la préfecture de police de Paris. L'appel aurait été passé depuis le logement de la mère de famille. 

Jeudi c'est un jeune homme de 17 ans, déjà connu des services de police, qui avait été interpellé à Gap (Hautes-Alpes) pour une autre affaire de coups de téléphone malveillants passés à un commissariat. Il était en garde à vue ce vendredi matin dans les locaux du commissariat de la ville. Le procureur de la République de Gap, Florent Crouhy n'excluait pas pour ce jeune homme l'hypothèse d'une "mauvaise plaisanterie".

La préfecture de police a porté plainte

La Préfecture de police de Paris, où un employé radicalisé a tué quatre fonctionnaires à coups de couteau, avait annoncé mercredi avoir déposé une plainte contre X pour "apologie du terrorisme". Jeudi matin, les policiers avaient comptabilisé près de 70 appels téléphoniques malveillants passés à des commissariats franciliens.

Choix de la station

France Bleu