Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après 8 jours de mer, le sous-marin Perle arrive à Cherbourg

-
Par , France Bleu Cotentin

Le sous-marin nucléaire d'attaque Perle victime d'un violent incendie en juin dernier est arrivé à Cherbourg ce vendredi. Il doit subir d'importants travaux dans les prochaines semaines au sein des ateliers de Naval Group.

A l'approche du quai des Flamands, bien à l'abri dans le navire Semi-submersible Rolldock, le SNA Perle ne laisse entrevoir que son kiosque noir en attendant d'être débarqué.
A l'approche du quai des Flamands, bien à l'abri dans le navire Semi-submersible Rolldock, le SNA Perle ne laisse entrevoir que son kiosque noir en attendant d'être débarqué. - Nicolas Fernandez/Marine Nationale

Le Sous-marin "Perle" est désormais à Cherbourg. Le bâtiment victime d'un important incendie en juin dernier doit être réparé par Naval Group à partir de janvier prochain. Son convoyage s'est achevé sans encombre ce vendredi 18 décembre, en début d'après-midi, mais pour l'heure le bâtiment endommagé n'a pas encore intégré le port militaire.

La météo commande les opérations

Le "Perle" est d'ailleurs toujours à bord du navire spécialement affrété pour son transport de Toulon à Cherbourg. Le "RollDock Storm", navire semi-submersible qui a embarqué le sous marin nucléaire d'attaque, avait quitté Toulon le 10 décembre dernier. Son arrivée dans le Cotentin a été décalée de deux jours suite à des conditions de mer défavorables. Il a finalement accosté en début d'après-midi sur le quai des Flamands dans la partie civile du port de Cherbourg. Reste maintenant à procéder au débarquement du "Perle". Une opération qui pourrait être décalée de quelques jours, là aussi à cause de la météo

Le "Saphir" démantelé, pourrait sauver le "Perle"

Le "Perle" sera alors acheminé jusqu'au port militaire pour être confié aux équipes de Naval Group, chargées de le remettre en état. Pas une mince affaire puisque le chantier devrait coûter autour de 120 millions d'euros. L'option envisagée est de garder la partie arrière du "Perle" épargnée par l'incendie, et de lui greffer la partie avant du "Saphir", sous marin identique, actuellement en cours de démantèlement. Des travaux qui débuteront au mois de janvier.

Après 8 jours de mer depuis Toulon, le RollDock avec en son sein, le sous-marin SNA Perle, a fait son entrée en rade de Cherbourg en début d'après-midi ce vendredi 18 décembre.
Après 8 jours de mer depuis Toulon, le RollDock avec en son sein, le sous-marin SNA Perle, a fait son entrée en rade de Cherbourg en début d'après-midi ce vendredi 18 décembre. - Nicolas Fernandez/Marine Nationale
Choix de la station

À venir dansDanssecondess