Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Après des décennies d'attente, la déviation de Montagnac a été inaugurée

mercredi 11 juillet 2018 à 19:00 Par Elena Louazon, France Bleu Hérault

Une déviation de la RD613 a été inaugurée ce mercredi dans la commune de Montagnac. Les habitants la réclamaient depuis des années.

Le maire de Montagnac Yann Llopis a inauguré la déviation
Le maire de Montagnac Yann Llopis a inauguré la déviation © Radio France - Elena Louazon

Montagnac, France

C'est la fin de décennies de galère pour les habitants de Montagnac et d'Aumes. La déviation de la RD613 qu'ils réclamaient depuis des années à cause des nuisances a été inaugurée ce mercredi pour une entrée en service jeudi. "Ça devenait invivable, pour traverser Montagnac il fallait plus de temps que pour traverser Béziers !", lâche Laurent, un habitant. Chaque jour des centaines de camions, de voitures et de convois exceptionnels transitaient par les rues étroites du centre-ville. Une situation intenable qui entraînait des difficultés à se déplacer et des bruits élevés.

Des années de discussions

Résignés, les habitants avaient dû apprendre à s'adapter. "Pour aller cherche le journal, je devais traverser la départementale. Ça me prenait plus de deux minutes", soupire l'un d'entre eux. "Le bruit était insupportable, ajoute Leïla, qui habite au dessus de la route. Ça va nous faire du bien cette déviation, on va pouvoir dormir.

Les délibérations pour la réalisation de la déviation ont débuté dès 2007, mais n'ont été votées qu'en 2012. Le temps de solliciter des spécialistes, les travaux ont pu débuter en novembre 2016. La route, longue de 2,9 km et large de 13 mètres doit permettre doit permettre de désengorger les rues du centre-ville

Après l'avoir attendue aussi longtemps, les habitants n'y croyaient plus : "j'ai dû me pincer pour y croire, se réjouit le maire de Montagnac Yann Llopis. C'est quelque chose qu'on attendait depuis longtemps, on vit un très grand moment.

"On a l'impression d'avoir couvé un petit pendant quelques années, et que ce petit, aujourd'hui il est là et donne le sourire à toute la population", poursuit Kléber Mesquida, le président du conseil départemental de l'Hérault, qui a financé les 41 millions d'euros de travaux à hauteur de 70%. Le reste a été pris en charge par la région Occitanie. 

Inquiétude pour les commerçants

Dans son bureau de tabac aux abords de la route, Michel est soulagé. Fini les passages incessants des convois bruyants, mais le quinquagénaire est malgré tout inquiet : "J'aurais préféré un aménagement de la traversée avec des ponts ou des feux intelligents, regrette le buraliste. Avec la déviation il y aura _moins de passage et donc de clientèle_. J'ai peur pour l'avenir du village et pour nous les commerçants."

Yann Llopis préfère rester confiant. "Une déviation ça s'anticipe, _ça fait dix ans qu'on y réfléchit_. Dans le plan local d'urbanisme on a inscrit la création d'un parc d'activité économique dans la commune...c'est le commerce local que nous soutenons !", se défend l'élu. 

La toute nouvelle déviation a encore besoin de quelques travaux. La construction des paysages doit ainsi avoir lieu l'année prochaine.