Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le nouvel évêque est arrivé à Dax

mardi 21 novembre 2017 à 16:29 Par Faustine Mauerhan, France Bleu Gascogne

Monseigneur Souchu est arrivé à Dax en ce début de semaine, il a été présenté officiellement ce mardi matin. Le nouvel évêque d’Aire et Dax prend la suite de Monseigneur Gaschignard, démissionnaire après des soupçons d’attitudes « inappropriés » sur des adolescents du diocèse.

Monseigneur Souchu, nouvel évêque d'Aire et Dax.
Monseigneur Souchu, nouvel évêque d'Aire et Dax. © Radio France - Faustine Mauerhan

Dax, France

Il est arrivé par une belle journée ensoleillée et pourtant le ciel du diocèse d'Aire et Dax est plutôt sombre ces derniers temps. Mais Monseigneur Souchu, nommé nouvel évêque de Dax le 15 novembre, promet de faire avec. Il est arrivé de Rennes ce mardi dans les Landes, deux semaines après le départ polémique de son prédécesseur, Monseigneur Gaschignard, soupçonné de "gestes inappropriés" sur des adolescents de la région. Un passé encombrant pour le nouvel arrivant : "Je vais aller de l’avant, je vais être là pour écouter les personnes, essayer de voir ce qu’on peut faire ensemble, avec les joies et les peines des uns et des autres", explique Nicolas Souchu, ancien évêque auxiliaire du diocèse de Rennes, Dol et St-Malo.

Pas de programme mais des défis pour le diocèse

A 59 ans, Monseigneur Souchu nous vient, à l’origine d’Orléans. Il aime raconter qu'il est un prêtre Obélix, tombé dedans quand il était petit. Ses parents boulangers le faisaient garder avant l'école par une vieille institutrice qui lui parlait de la vie de Christ. Sa vocation était née.

Sa devise épiscopale : c'est paix et espérance. S’il arrive dans les Landes sans vraiment de programme si ce n'est celui de l'évangile, il se donne quand même quelques défis. Dans le 2e département français le plus grand en métropole, il compte rassembler les chrétiens et susciter des vocations. Il est très surpris de découvrir qu'il n'y a pas de séminaristes ici. Il a hâte, également, de découvrir la corrida, le rugby et la chasse à la palombe. En fait, après des années à l'évêché de Rennes, il a tout à découvrir.