Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements en vigilance rouge, 49 en orange
Dossier : Attentat mortel à Strasbourg sur le marché de Noël

Après l'attaque à Strasbourg, sécurité renforcée en Gironde et sur le marché de Noël à Bordeaux

-
Par , France Bleu Gironde

Après l'attentat de Strasbourg et le passage du plan vigipirate au niveau "Urgence Attentat", le préfet Didier Lallement a renforcé la sécurité en Gironde, en particulier sur le marché de Noël de Bordeaux. Il a aussi lancé un appel à la raison aux gilets jaunes qui voudraient à nouveau manifester.

Le préfet de la Gironde Didier Lallement et le maire de Bordeaux Alain Juppé avec les policiers sur le marché de Noël de Bordeaux
Le préfet de la Gironde Didier Lallement et le maire de Bordeaux Alain Juppé avec les policiers sur le marché de Noël de Bordeaux © Radio France - Stéphanie Brossard

Après l'attaque sur le marché de Noël de Strasbourg et le passage du plan Vigipirate au niveau "Urgence Attentat", le préfet de la Gironde Didier Lallement, a décidé de renforcer les contrôles à l'aéroport Bordeaux-Mérignac, mais également dans les gares et les ports. La sécurité est aussi renforcée devant les centres commerciaux, bâtiments publics et sur les marchés de Noël

Exaspéré, le préfet de la Gironde a également fait une mise en garde et lancé un appel à la raison, aux gilets jaunes qui auraient à nouveau l'idée de venir défiler samedi à Bordeaux et à ceux qui ont encore mené une action dans la nuit de mardi à mercredi sur l'A10 sur le pont de la Dordogne. "De grâce, laissez nous faire notre métier de maintien de l'ordre, qui est de lutter contre le terrorisme et la délinquance ! Nous avons autre chose à faire que de lutter contre la violence sur des mouvements de protestation qui n'ont pas de sens. _Nous avons autre chose à faire que des services d'ordre à n'en plus finir contre des gens qui viennent casser_", rappelant que les deux derniers rassemblements des gilets jaunes à Bordeaux qui ont dégénéré, n'étaient pas déclarés.

Didier Lallement le préfet de la Gironde

Didier Lallement a précisé que "toutes les manifestations et rassemblements sur la voie publique, seront interdits jusqu'à nouvel ordre, si les conditions de sécurité ne sont pas remplies". Pas question d'interdire en particulier la manifestation de vendredi dans le cadre de la journée d'action dans la Fonction publique, ou de fermer le marché de Noël.

Il s'est ensuite rendu sur le marché de Noël avec Alain Juppé pour vérifier le dispositif renforcé et rassurer les commerçants et les visiteurs. La vigilance y est passée à un cran supérieur avec 26 agents de sécurité (au lieu de 20) postés, non plus aux 7 mais 4 entrées, avec filtrages et palpations systématiques.

La présence policière et armée a été renforcée aux abords du marché de Noël de Bordeaux
La présence policière et armée a été renforcée aux abords du marché de Noël de Bordeaux © Radio France - Stéphanie Brossard
Choix de la station

À venir dansDanssecondess