Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Après le cambriolage, la campagne d'été des Restos du coeur de Pau commence ce lundi

lundi 16 avril 2018 à 10:00 Par Adrien Beria, France Bleu Béarn

10 jours après le cambriolage de ses locaux, les Restos du cœur de Pau lancent leur campagne d'été ce lundi, une semaine après la date prévue. 10 jours passés à réparer, ranger et nettoyer. Une voiture, volée, n'a toujours pas été retrouvée.

Logo de l'association "Les Restos du Coeur".
Logo de l'association "Les Restos du Coeur". © Radio France - Catherine Grain

Pau, France

Elle devait démarrer il y a une semaine. La campagne d'été des Restos du cœur de Pau s'ouvre finalement ce lundi. Un retard dû à un cambriolage des locaux de l'association, rue Bourbaki, pendant le week-end de Pâques.  
Une voiture et une camionnette ont été volées. Le fourgon a été retrouvé cassé. Il est aujourd'hui réparé. En revanche, toujours pas de trace de la voiture, une Twingo. 

Depuis 10 jours, les bénévoles des Restos du cœur ont tout remis en ordre pour pouvoir enfin lancer leur campagne. 

"Il y a encore une ou deux portes à changer, mais sinon tout a été remis en état et nettoyé", selon Françoise Marteel, responsable des Restos du cœur de Pau

Il n'y a pas eu d'élan de solidarité envers l'association après le cambriolage. Avec une voiture en moins,  les Restos vont devoir s'adapter pour leurs collectes dans les semaines qui viennent. "Dans l'idéal, si quelqu'un a une voiture à nous prêter, nous l’accueillerons avec grand plaisir, bien évidemment", confie Françoise Marteel. 

230 familles sont d'ores et déjà inscrites pour cette campagne d'été. "Ce sont 3500 repas par semaine", calcule Françoise Marteel. L'année dernière, l'association avait collecté et distribué plus de 18 tonnes de denrées. 

Françoise Marteel, des Restos du cœur de Pau, revient sur l'après-cambriolage