Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : se cultiver et se divertir chez soi

"Après le confinement, un printemps magnifique !" espère le chef d'orchestre de l'Opéra de Limoges R. Tuohy

-
Par , France Bleu Limousin

Chaque matin, France Bleu Limousin partage le confinement d'une personnalité dans "Tous Confinés". Ce mercredi, le chef d'orchestre de l'Opéra de Limoges, Robert Tuohy, nous raconte son ressenti. La musique peut-elle aider à passer le confinement ?

Passé la difficulté du confinement, le chef de l'orchestre de l'opéra de Limoges Robert Tuohy espère "un printemps de partage magnifique"
Passé la difficulté du confinement, le chef de l'orchestre de l'opéra de Limoges Robert Tuohy espère "un printemps de partage magnifique" - © Opéra de Limoges

D'habitude il voyage ou travaille des pièces musicales avec les musiciens de l'Orchestre de l'Opéra de Limoges. Comment le chef d'orchestre Robert Tuohy vit-il ce confinement ? Pour "Tous Confinés", il s'est confié à France Bleu Limousin.

Comment affrontez-vous ce confinement, Robert Tuohy ?

Tout d'abord au niveau santé, je vais bien et ma famille aussi, donc c'est l'essentiel !

Après, sur le plan musical, ça a été difficile pour nous tous car on était en pleine répétition de Cendrillon (de Massenet), et on arrivait au moment clé où les chanteurs et l'orchestre allaient se rencontrer pour la première fois ! Donc ça a été assez difficile pour nous tous de passer de ces moments de partage, de bonheur et de travail à un confinement total.

Alors comment vivez-vous la musique pendant ce temps ?

D'abord, il me fallait vraiment faire une coupure. Donc j'ai passé quelques jours à ne  pas écouter de musique, et à essayer de ne pas y penser. J'avais les oreilles et la tête déjà pleines de Cendrillon, et la déception a été si énorme...

Et puis après, petit à petit, la vie reprend évidemment le dessus. J'ai recommencé à écouter de musique, à partager des vidéos et échanger des messages avec les musiciens.

Et quelle musique écoutez-vous particulièrement ?

Un : c'est Mozart ! Dans le sens où l'on a absolument tout dans cette musique : des moments grandioses, d'une beauté sublime, il y a aussi des moments très drôles, très légers, et tout est dans un genre d'équilibre. C'est une compositeur à qui on peut faire confiance quand les choses vont mal !

Et puis l'autre compositeur, c'est Léonard Bernstein, certainement le compositeur américain que je préfère. Pour lui, la musique c'était cette idée de partager avec les gens !

Et quel conseil donneriez-vous pour passer au mieux le temps de ce confinement ?

De ne surtout pas se désespérer ! Moi personnellement, j'ai l'espoir énorme qu'à la fin de tout cela, ça va être un printemps absolument magnifique ! Il sera encore plus important pour nous, en tant qu'êtres humains, d'aller vers nos voisins, de partager des choses, d'aller aux concerts, au cinéma... Je suis sûr qu'il y a une grande opportunité pour ce soit un printemps magnifique quand tout sera fini !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu