Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après le confinement, le boom des réservations en gîtes et maisons d'hôtes

-
Par , France Bleu Occitanie

Après de longs mois de confinement, les Français choisissent de partir en vacances au vert plus qu'à la mer cette année. Les Gîtes de France et maisons d'hôtes connaissent une reprise de l'activité en trombe depuis la mi-juin : de quoi espérer rattraper les pertes du printemps.

La maison d'hôtes "La Ferme du Talus", dans l'Ariège, affiche complet sur plusieurs semaines après être restée vide pendant trois mois
La maison d'hôtes "La Ferme du Talus", dans l'Ariège, affiche complet sur plusieurs semaines après être restée vide pendant trois mois © Radio France - Flore Catala

Après une activité restée trois mois à l'arrêt à cause du confinement et de la crise du coronavirus, les gîtes et maisons d'hôtes refont le plein depuis le début de l'été. Les réservations affluent, et pour la première fois, les Gîtes de France constatent que les demandes sont plus nombreuses pour la campagne ou la montagne que pour les bords de mer. En Occitanie, des départements comme le Lot ou l'Ariège progressent en flèche dans le classement des lieux les plus attractifs du pays.

Activité doublée pour le tourisme vert

"Le Lot était l'année dernière en 42ème position. Nous sommes 10ème du classement cette année. C'est la plus grosse progression de France" se félicite Jean-Marie Péquignot, le directeur des Gîtes du Lot. "C'est une très bonne reprise : en temps normal sur le mois de juin, nous vendons près de 300 séjours. Cette année, nous en avons vendu plus de 600 jusqu'ici"

Le Lot était l'année dernière en 42ème position. Il est 10ème aujourd'hui, c'est la plus grosse progression de France - Jean-Marie Péquignot, directeur des Gîtes du Lot

Le confinement profite au tourisme vert : le calme, les grands espaces et les faibles populations attirent davantage que les littoraux fréquentés. Une très bonne nouvelle pour tous les loueurs de gîtes et propriétaires de maisons d'hôtes. Carole Schwartzmann gère la Ferme du Talus, à Castex, aux portes de l'Ariège : ses quatre chambres sont restées vides pendant des mois, mais depuis la mi-juin, elles affichent complet pour le mois de juillet. 

Pour Carole, c'est le soulagement : "je peux dire que j'étais un peu en état d'angoisse jusqu'à la fin de la première semaine de juin. Rien ne se passait, ça a été une période extrêmement difficile. Et puis depuis dix jours c'est reparti, et je suis très heureuse de revoir du monde". 

Une nouvelle clientèle

Mais avec le confinement et le coronavirus, la clientèle a changé. Si le tourisme vert perd ses hôtes étrangers, elle gagne des visiteurs, principalement citadins, qui en temps normal se rendaient sur la côte ou hors de France. 

Certains constatent même un rajeunissement de la clientèle, avec une part des 25-34 ans qui augmente sensiblement : c'est ce que remarque Eric Chétioui, directeur des Gîtes de l'Ariège : "On ne s'y attendait pas du tout, mais les départements de montagne ou de moyenne montagne attirent plus que la plage cette année. C'est une bonne nouvelle pour le tourisme vert, mais la question est de savoir si ça va durer".

Rattraper les pertes du confinement

Les Gîtes de l'Ariège enregistrent aujourd'hui sur une semaine trois fois plus de réservations que lors d'un été classique. 

Si une telle tendance se poursuit, selon Eric Chétioui, les pertes encaissées durant le confinement pourraient être compensées, et le retard rattrapé. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu