Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Après les blocages, un début d'accord au lycée de Céret dans les Pyrénées-Orientales

-
Par , France Bleu Roussillon

Les élèves ont encore bloqué ce lundi matin les accès au lycée Déodat de Séverac de Céret. Mais un début de solution a été trouvé dans le conflit. Le proviseur a promis de présenter en fin de semaine de nouveaux emplois du temps. C'est la principale revendication des élèves.

Les élèves ont encore bloqué les entrées du lycée ce lundi matin
Les élèves ont encore bloqué les entrées du lycée ce lundi matin © Radio France - Sébastien Berriot

Céret, France

Le climat va-t-il s'apaiser au lycée Déodat de Séverac à Céret ? Les élèves bloquent depuis plusieurs jours les entrées de l'établissement. Les gendarmes sont à nouveau intervenus ce lundi matin pour enlever les barricades improvisées.  

Mais le conflit semble évoluer favorablement. Les représentants des parents d'élèves et des enseignants ont rencontré le proviseur ce lundi  et un début de solution a été trouvé sur la délicate question des emplois du temps. C'est la principale revendication des élèves qui dénoncent entre autres des problèmes de salles ou encore un temps beaucoup trop court pour aller manger à la cantine à la mi-journée.

Le proviseur Michel Dattoli - Radio France
Le proviseur Michel Dattoli © Radio France - Sébastien Berriot

Les emplois du temps n'ont pas été finalisés correctement (proviseur)

Le chef d'établissement reconnait  que les emplois du temps actuels comportent  de nombreuses erreurs. Il a annoncé que ces derniers allaient être complètement refaits. Ils seront présentés vendredi.  Reste à savoir comment les élèves vont maintenant réagir après cette annonce .  Certains affirment vouloir quand même poursuivre les blocages jusqu'à la fin de la semaine, malgré les annonces du proviseur. Ce lundi les gendarmes ont maintenu une présence discrète aux abords de l'établissement.

Les gendarmes sont restés une partie de la journée aux abords du lycée - Radio France
Les gendarmes sont restés une partie de la journée aux abords du lycée © Radio France - Sébastien Berriot
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu