Société

Après les excès des fêtes, elles ont testé un séjour détox dans la vallée de Munster

Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass vendredi 20 janvier 2017 à 19:26

Un séjour détox dans la vallée de Munster chez Corine Jaeglé ( 2e en partant de la gauche )
Un séjour détox dans la vallée de Munster chez Corine Jaeglé ( 2e en partant de la gauche ) © Radio France - Guillaume Chhum

Après les excès des fêtes, six personnes ont choisi de suivre le temps d'un week-end un séjour détox. Deux jours de jeûne alimentaire pour se faire du bien et chasser les toxines. Un séjour qui s'est déroulé chez Corine Jaeglé, conseillère en hygiène de vie, dans la vallée de Munster.

Comment mieux se sentir après les excès des fêtes ? Testez le séjour détox. Six personnes ont sauté le pas le week-end dernier, chez Corine Jaeglé, conseillère en hygiène de vie, à Soultzbach-les-bains, dans la vallée de Munster. Une première réussie pour les candidates.

Tout est au ralenti, les participants bien encadrés

Pendant ce séjour de deux ou trois jours, pas question de manger n'importe quoi. Le midi et le soir, les stagiaires ont droit à des bouillons de légumes. Le reste de la journée, des tisanes et des jus de fruits dilués sont autorisés. L'objectif est de diminuer les toxines et de purifier le corps. Quelques jours avant le séjour, les participants réduisent aussi leur alimentation.

Les journées sont ponctuées de relaxation et de bien-être. Sauna, balades en pleine nature, relaxation avec du yoga. Lors du séjour, Corine Jaeglé est aux petits soins avec les participants. Il ne faut rien contraindre. Elle surveille les affaiblissements éventuels, les maux de tête, pour intervenir en cas de malaise.

Nadège a testé le stage de détox alimentaire

Durant le séjour, les tisannes sont à volonté  - Radio France
Durant le séjour, les tisannes sont à volonté © Radio France - Guillaume Chhum

Alicia voulait tester comment son corps réagit face à la sensation de faim

Des candidates ravies de leur expérience

Parmi les six candidates, une grosse partie d'entre elles, c'était leur premier séjour détox. Elles ont adoré. "Il y a plein d'activités et on ne pense pas à la nourriture," expose Nadège, une participante. Pour Alicia, elle voulait surtout tester comment son corps réagit face à la sensation de faim : " j'ai eu des sensations de faim assez fortes quand je suis arrivée le vendredi, mais finalement elles sont supportables".

Pour Déborah : " ce séjour détox a été un bon moyen pour me retrouver avec moi-même. Malgré une petite fatigue, je me sens bien. Même je suis en mode dégradé, comme dans du coton."

A chaque fin de chaque séjour, les participants doivent suivre un programme strict jusqu' à une ré-alimentation normale. Ils restent bien sûr en contact avec Corine Jaeglé. Comptez 220 euros pour un séjour détox, hébergement compris.

Reportage sur ce séjour détox de Guillaume Chhum