Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : les salles de sport font le plein après les fêtes

-
Par , France Bleu Touraine

A l'heure des bonnes résolutions, les salles de sport de Tours connaissent un pic d'inscriptions pendant les premiers jours du mois de janvier. Mais la fidélisation de ces nouveaux clients reste difficile.

 Les premiers jours du mois de janvier sont les plus fructueux pour les salles de sport.
Les premiers jours du mois de janvier sont les plus fructueux pour les salles de sport. © Radio France - Valérie Le Nigen

Faire plus de sport, c'est la bonne résolution de plus d'un Français sur trois pour l'année 2020 ! Les Tourangeaux et Tourangelles n'y échappent pas. Conséquence : au mois de janvier, les inscriptions explosent dans les salles de sport de la ville. "Avec les bonnes résolutions, on enregistre plus de nouveaux adhérents que le reste de l'année", explique Alexandre Coché, le responsable de la salle Magic Form au nord de Tours. "C'est la période la plus chargée avec la rentrée de septembre. D'habitude, on a entre 50 et 60 inscriptions. Au mois de janvier, on en a 130, 150, voire 160", soit jusqu'à trois fois plus. Au club Burpees Studio, dans le centre commercial L'Heure Tranquille, le contraste est encore plus prononcé. "En janvier, on a jusqu'à quatre fois plus d'adhésions par rapport aux autres mois de l'année", raconte Enrique Dubut, le gérant de la salle. "On compte sur la venue de pas mal de monde à cette période pour faire vivre le club."

Beaucoup de nouveaux inscrits abandonnent après quelques semaines

Mais le pic d'adhésions, et donc de fréquentation, est de courte durée. "Tous les ans au mois de janvier, on voit des gens qui s'inscrivent parce qu'ils ont mangé trop de chocolat, trop de foie gras, ou bu trop de champagne !", ironise Jason, un habitué de la salle de sport Magic Form Tours. "Ils viennent une fois ou deux à la salle de sport, ça dure quinze jours, un mois, et puis on ne les revoit plus. Le reste de l'année, on reste entre habitués."

Une fois que le premier mois est passé, souvent les gens ne viennent plus - Alexandre Coché, responsable de la salle Magic Form Tours

Les agences de marketing sportif estiment qu'un adhérent sur deux arrête de fréquenter sa salle de sport au cours de l'année. Beaucoup abandonnent dès le mois qui suit l'inscription. "On essaye de les relancer, mais on ne peut pas les forcer, explique Alexandre Coché. Certains reviennent à partir des beaux jours pour se préparer pour l'été." Le taux élevé d'abandon ne pose pas vraiment de problème économique aux salles de sport. Pour la plupart, l'adhésion est assorti d'un engagement sur un an. A Tours, un abonnement coûte généralement entre 30 et 40 euros, soit près de 400 euros à l'année.

Ambre Rosala 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess