Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDÉO - Après les lapins et les cailles, les défenseurs des animaux s'attaquent aux conditions d'élevage des dindes

lundi 25 mars 2019 à 12:55 Par Tommy Cattaneo, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

Encore une nouvelle vidéo choc tournée dans un élevage de la Drôme. Cette fois, c'est l'association DXE qui est retournée sur une exploitation à Allex pour tourner des images dans un élevage de dindes.

La nouvelle vidéo a été publiée le lundi 25 mars sur les réseaux sociaux.
La nouvelle vidéo a été publiée le lundi 25 mars sur les réseaux sociaux. - Capture d'écran.

Allex, France

A chaque semaine sa vidéo choc tournée dans un élevage de la Drôme. Après les lapins et les cailles, les défenseurs des animaux dénoncent les conditions d'élevage des dindes. L'association DXE a publié ce lundi une nouvelle vidéo sur les réseaux sociaux. Des militants sont retournés à Allex, sur la même exploitation déjà visitée début mars pour dénoncer les conditions de vie des lapins.

"On a habitué les consommateurs à acheter de la viande pas chère, mais c'est incompatible avec le bien-être des animaux" - William Burkhardt, président de la DXE France

Sur ces nouvelles images, tournées le 12 mars, on voit des animaux blessés. Certaines dindes ont les pattes cassées, d'autres sont couvertes d'excréments. Des volailles apparemment vendues pour leur viande, et transformées en cordons bleus et en nuggets selon l'association DXE. "On a habitué les consommateurs à acheter de la viande pas chère", explique William Burkhardt, le président de DXE France. "Et c'est incompatible avec le bien-être des animaux. Pour produire de la viande pas chère, on est obligé d'entasser les animaux les uns sur les autres."

Pour l'association, il faut tout simplement arrêter de faire de l'élevage industriel. La semaine dernière, c'est L214 qui avait diffusé une vidéo choc, tournée cette fois-ci dans un élevage de cailles. La préfecture avait ordonné une enquête administrative, mais la Direction départementale de la protection des populations avait conclu que les conditions d'élevage étaient "conformes aux attentes."