Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Galets de l'Himalaya

Après leur exploit pour les victimes de l’attentat de Nice, les marcheurs de l’Himalaya sont de retour

samedi 29 juillet 2017 à 10:16 Par Justine Leclercq, France Bleu Azur

Pour rendre hommage aux 86 personnes disparues dans l’attentat de Nice, 16 marcheurs sont allés déposer 86 galets dans l’Himalaya à plus de 6000 mètres d’altitude. Le groupe vient de revenir à Nice.

Le retour des marcheurs de l'Himalaya.
Le retour des marcheurs de l'Himalaya. © Radio France

Nice, France

Une cinquantaine de personnes, des proches et des amis sont venus accueillir ce vendredi à l’aéroport de Nice les marcheurs partis dans l’Himalaya rendre hommage aux victimes de l’attentat du 14 juillet 2016. Le groupe a porté plus de 44 kilos de galets de la Baie des Anges au sommet du Stok Kangri au-dessus de Leh, dans la région du Ladakh au Nord de l’Inde. L’ascension réalisée le 11 juillet a duré 12 heures.

"On a vécu des choses intenses inoubliables"

Après un mois d’aventures, les marcheurs sont rentrés hier. Ils garderont des souvenirs inoubliables de cette ascension en mémoire des 86 victimes de l’attentat de Nice. Noémie l’une des marcheuses estime « avoir vécu des choses intenses, magnifiques et même dures lors de l’ascension. Des émotions qui resteront à jamais

Le groupe des marcheurs de l'Himalaya à leur retour à Nice. - Radio France
Le groupe des marcheurs de l'Himalaya à leur retour à Nice. © Radio France

Les marcheurs émus par le comité d’accueil à l’aéroport de Nice

Pour saluer l’exploit des marcheurs, un comité d’accueil s’est réuni à l’aéroport de Nice au Terminal 1 avec notamment Emilie Bedeschi, l'enseignante qui a peint avec sa classe de l'Escarène les galets. Certains avaient même prévu des surprises. Nora, l’une des marcheuses revenue plus tôt pour raison professionnelle avait préparé une pancarte en Ladakhi pour accueillir ses camarades de cordée.

Maurice, membre de l’association Exploits sans Frontière du chef d’expédition Noel Smara est venu avec son mégaphone pour faire applaudir le groupe. Le retraité espère que les marcheurs qui ont porté les galets à 6153 m d’altitude seront récompensés par une médaille comme les sportifs de haut niveau. Tous les marcheurs ont financé leur voyage et certains ont même pris des congés sans solde.

Le comité de soutien pour les marcheurs de l'Himalaya. - Radio France
Le comité de soutien pour les marcheurs de l'Himalaya. © Radio France

Reportage au moment du retour des marcheurs de l'Himalaya