Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Après plus de 80 ans d'activité, la dernière boucherie de Crocq baisse définitivement le rideau

-
Par , France Bleu Creuse

Pascal et Chantal Roche, qui tenaient jusqu'alors la boucherie du même nom, à Crocq, ferment boutique, ce 31 décembre 2019. La fin d'une aventure de plus de 80 ans, et de trois générations de bouchers.

Pascal et Chantal Roche ferment boutique. Leur boucherie existait depuis plus de 80 ans, et s'était transmise sur trois générations.
Pascal et Chantal Roche ferment boutique. Leur boucherie existait depuis plus de 80 ans, et s'était transmise sur trois générations. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Crocq, France

C'est une page de l'histoire de Crocq qui se tourne. La boucherie Roche, installée en centre ville, ferme définitivement ses portes ce 31 décembre 2019, après plus de 80 ans d’existence ! Le patron actuel, Pascal Roche, a repris l'entreprise il y a 35 ans des mains de son père, qui lui même la tenait de celles de son père. Trois générations d'artisans et une aventure qui s'arrête, dans cette petite commune de moins de 400 habitants. 

"La population de Crocq a baissé ces dernières années", explique le boucher de 58 ans. "Maintenant, c'est compliqué l'hiver, les maisons se ferment, les gens ne viennent pas". Une clientèle qui baisse, et des difficultés de plus en plus importantes à vivre de leur métier ont poussé Pascal Roche et sa compagne, Chantal, à baisser le rideau, le dernier jour de l'année 2020. "C'est une des raisons, mais ce n'est pas la seule. On arrive à la soixantaine, et je sens bien que je fatigue, je ne récupère plus aussi vite, ça devient compliqué." L'artisan explique aussi être usé par les très longues heures passées dans sa boucherie. "On fait 80 heures par semaine, et on ne profite pas de la vie. Maintenant, on va passer à autre chose, et essayer d'en profiter."

De nombreux messages d'amitié et d'au revoir 

Pour l'instant, Pascal Roche conserve les murs de son ancienne boutique, qui serait presque invendable : de gros travaux de remise aux normes devraient être faits pour que quelqu'un puisse reprendre l'activité par la suite. l'ancien boucher compte désormais se consacrer à sa ferme et à son commerce de bétail, jusqu'à la retraite. 

De nombreux habitués sont venus saluer les bouchers, ce mardi 31 décembre.  - Radio France
De nombreux habitués sont venus saluer les bouchers, ce mardi 31 décembre. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Ce mardi 31 décembre, pour le dernier jour d'ouverture, de nombreux habitués et clients se pressent pour saluer les deux bouchers. "Cela me fait un petit pincement au cœur", indique Madeleine, qui venait jusqu'alors toutes les semaines y faire ses achats. "J'aimais bien venir à cette boucherie, on y était très bien accueillis, on avait de la viande de qualité."

Ecoutez le reportage de France Bleu Creuse, le dernier jour d'ouverture de la boucherie Roche, quelques heures avant que le rideau ne se baisse une dernière fois.

D'autres eux, regrettent la disparition de la dernière boucherie du village. "C'est un peu triste pour Crocq, où iront les gens ?", se demande Betty. "Il reste Giat (située à 13 kilomètres, dans le Puy-de-Dôme), mais ça fait plus loin, et tout le monde ne peut pas se déplacer." Christiane rajoute, qui sort de la boutique, le panier plein, complète. "Je suis un peu catastrophée. Il y a quelques dizaines d'années, il y avait quatre boucheries à Crocq, que j'ai connues. C'est dommage." 

La boucherie Roche était une institution depuis plus de 80 ans à Crocq. - Radio France
La boucherie Roche était une institution depuis plus de 80 ans à Crocq. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu