Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Arcachon : des dons de cheveux pour aider les femmes atteintes de cancer

dimanche 7 octobre 2018 à 18:38 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde

Gaëlle Olives, coiffeuse à Arcachon, propose à ses clientes de faire don de leurs cheveux pour fabriquer des perruques. Taille minimum requise : 25 centimètres. Les cheveux sont collectés puis revendus par l'association Solidhair pour coiffer les femmes malades qui ont perdu les leurs.

La coiffeuse Gaëlle Olives s'est associée à Solidhair
La coiffeuse Gaëlle Olives s'est associée à Solidhair © Radio France - Stéphane Hiscock

Arcachon, France

C'est en voyant sa tante malade et si malheureuse d'avoir perdu ses cheveux que Gaëlle Olives a eu l'idée de ce partenariat avec l'association solidhair. La coiffeuse, gérante du salon Le Petit Atelier à Arcachon, a elle même coupé ses cheveux. Elle a ensuite proposé à ses clientes de faire pareil.

En un an et demi j'ai déjà recueilli une vingtaine de dons. A chaque fois qu'une cliente me demande de couper 10 ou 15 centimètres je lui propose d'aller jusqu'à 25 centimètres et de faire un don. — Gaëlle Olives

Ces dons de cheveux permettent de financer des perruques pour les femmes qui ont perdu les leurs suite à la chimiothérapie.  Il faut dire que les prothèses capillaires sont mal remboursées par la sécurité sociale et qu'elle peuvent coûter jusqu'à 1.500 euros. 

La coiffeuse d'Arcachon explique que les donneuses sont souvent des femmes qui viennent de se marier et qui tenaient absolument à arborer un chignon lors de la cérémonie. Il s'agit également d'étudiantes qui veulent changer de style. 

Gaëlle Olives