Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

ARCHIVES | "Évron c'était mon plaisir, j'y revenais souvent en vacances" racontait Michel Hidalgo

Par

Michel Hidalgo, ancien sélectionneur de l'équipe de France, décédé ce jeudi 26 mars, a vécu deux ans en Mayenne, à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Au printemps 2010, il était revenu à Évron pour rencontrer des entrepreneurs locaux.

Michel Hidalgo Michel Hidalgo
Michel Hidalgo © Maxppp - Olivier Corsan

S'il n'était pas natif de la Mayenne, Michel Hidalgo a su conquérir les cœurs des habitants du département. De par sa gentillesse, sa simplicité et son accessibilité. Particulièrement à Évron, où Michel Hidalgo a presque littéralement débarqué avec sa mère, son père, son frère jumeau et sa sœur en 1944. La famille avait été obligée de quitter le Calvados aux première heures de la bataille de Normandie. 

Publicité
Logo France Bleu

Aujourd'hui, nombreux sont encore les Évronnais à conserver leurs propres souvenirs de l'ancien sélectionneur de l'équipe de France de football, décédé ce jeudi 26 mars 2020. Comme Pierre-Yves Bondiguel, un ancien correspondant du journal Ouest-France. Il a pu s'entretenir longuement avec Michel Hidalgo en 2010, quelques heures avant sa venue en Mayenne. Le 28 mai de cette année-là, "père la victoire" participait à une conférence du club des entrepreneurs du département. Il s'était confié à l'ancien journaliste qui partage aujourd'hui volontiers cette archive. Michel Hidalgo y parle de son arrivée à Évron, de la guerre ... et du football. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu