Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Ardèche : l'aire d'accueil des gens du voyage se fera à Lablachère

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

La préfète de l'Ardèche a confirmé jeudi matin que l'aire de grand passage pour l'accueil des gens du voyage se ferait sur la commune de Lablachère. Le terrain n'a pas encore été fixé.

La préfète de l'Ardèche
La préfète de l'Ardèche © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Lablachère, France

Lors d'un petit-déjeuner avec la presse, la préfète de l'Ardèche, Françoise Souliman a  expliqué que l'aire de grand passage pouvant accueillir une centaine de caravanes se ferait sur la commune de Lablachère et qu'il serait opérationnel en juin prochain, dans un an.    

Un retard considérable pour l'Ardèche

Le département de l'Ardèche est un des quatre départements français à ne pas s'être doté d'un schéma départemental d'accueil des gens du voyage.  La loi date de l'an 2000 et depuis, il manque à la fois des aires locales plus petites mais aussi ces fameuses aires de grand passage. La commission d'accueil des gens du voyage a adopté il y a une semaine le schéma départemental. Cette commission rassemble à la fois des élus départementaux, l'Etat et des représentants des gens du voyage. Le conseil départemental devrait adopter lors de sa session plénière d'octobre ce schéma départemental. A l'issue de ce vote, il pourra être mis en oeuvre.   

Une aire de grand passage à Lablachère sur quel terrain ? 

Le terrain n'a pas été défini. L'Etat propose un terrain sur le site des Sabalettes. Les élus de la communauté de communes Beaume-Drobie ont fait savoir qu'ils s'opposaient à ce choix. Ils expliquent que ce terrain n'est pas accessible en voiture et qu'il faut donc le viabiliser, ce qui fera encore monter la facture. Les élus proposent donc d'autres sites que la préfecture se dit prête à examiner