Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ardèche : Privas se mobilise contre l'affichage sauvage en centre-ville

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

La commune de Privas, en Ardèche, accélère sa lutte contre l'affichage sauvage en centre-ville. Ce mercredi, les enfants du conseil municipal des jeunes ont nettoyé les vitrines des commerces vacants.

Les enfants du conseil municipal des jeunes de Privas décollent les affiches sauvages des vitrines des commerces vacants.
Les enfants du conseil municipal des jeunes de Privas décollent les affiches sauvages des vitrines des commerces vacants. © Radio France - Mélanie Tournadre

Le conseil municipal des jeunes de Privas, en Ardèche, tente de lutter contre l'affichage sauvage dans leur centre-ville. Ce mercredi, neuf enfants ont nettoyé les vitrines des commerces vacants.

Une action à l'initiative des enfants

Les enfants du conseil municipal des jeunes de Privas nettoient les vitrines du centre-ville.
Les enfants du conseil municipal des jeunes de Privas nettoient les vitrines du centre-ville. © Radio France - Mélanie Tournadre

Aidés par les services de la ville de Privas, neuf enfants du conseil municipal des jeunes de Privas ont décollé, ce mercredi, les affiches posées illégalement sur les vitrines des locaux vides du centre-ville. C'est Louise, dix ans, qui a eu cette idée : "je me promenais avec ma sœur et j'ai trouvé qu'il y a avait trop de vieilles affiches collées sur les vitrines et c'était pas joli". "On fait cette action pour rendre le centre-ville plus beau" explique Alban.

Reportage sur cette action de nettoyage dans le centre-ville de Privas.

Une contravention de 200 euros par jour

Cette action des enfants du conseil municipal des jeunes est évidemment soutenue par les élus de Privas. La municipalité souhaite sévir pour dissuader les colleurs d'affiches sauvages. "Nous avons fait de l'information auprès des associations, de la prévention, désormais on va passer à la sanction" explique Isabelle Massebeuf, première adjointe en charge du développement économique. "La contravention c'est 200 euros par jour pour l'affichage sauvage".

"Ces affiches sur les vitrines donnent une image d'abandon du centre-ville alors que ce n'est pas du tout le cas" explique le maire de Privas, Michel Valla.  Avec 10% de commerces vacants, Privas est dans la moyenne nationale. "On arrive à faire s'installer quatre ou cinq nouvelles boutiques chaque année, on arrive à en conquérir d'avantage, c'est très positif alors que pendant dix ans on en a perdu" insiste Michel Valla.

En deux ans et demi, la commune de Privas a aidé financièrement 51 entreprises à s'installer ou à rénover leurs locaux, soit 70.500 euros de subventions attribuées.

La municipalité de privas compte sévir contre l'affichage sauvage.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess