Société

Ardèche : Le Teil veut devenir un "territoire 0 chômeur"

Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme-Ardèche lundi 26 septembre 2016 à 7:19

Environ 80 personnes ont assisté à la première réunion d'information en mairie du Teil
Environ 80 personnes ont assisté à la première réunion d'information en mairie du Teil © Radio France - Nathalie Rodrigues

Dix villes en France seront choisies pour mener cette expérimentation: il s'agit de monter une entreprise spéciale au sein de laquelle les personnes sans emploi proposent leur savoir-faire et sont rémunérées au SMIC pour accomplir des missions très variées.

L'idée vient de l'association ATD Quart Monde. Un chômeur coûte à la société en moyenne 18 000 euros par an. Pourquoi ne pas mettre cet argent sur un fond et rémunérer les demandeurs d'emploi qui s'engagent à accomplir des missions?

Un contrat de 5 ans, payé au SMIC, pour les chômeurs qui s'engagent

Il faut pour cela créer une Entreprise à But d'Emploi. Les chômeurs y signent un contrat de 5 ans et y sont payés au SMIC. Ils décrivent leur savoir-faire, leurs compétences, leurs envies, et réalisent des travaux, des activités, mais sans faire concurrence aux emplois marchands. Pas question, par exemple, de proposer d'être aide à domicile. Mais pourquoi ne pas assurer un complément: accompagner une personne âgée en balade, au cinéma, pour la sortir de sa maison de retraite ou de la solitude de son appartement? Pourquoi ne pas proposer aux petits commerçants de la Ville de livrer à domicile les emplettes des clients? Les petites boutiques n'emploieraient pas de livreur à proprement parler, trop coûteux, il n'y aurait donc pas concurrence.

Olivier Péverelli, le maire du Teil (Ardèche)

Le Teil saura mi-novembre si l'expérience peut être menée

Le Teil, qui compte plus de 300 chômeurs, veut tenter l'expérience. La commune a réuni les demandeurs d'emploi pour une première réunion d'information en mairie et d'autres vont suivre. Il faut monter tout un dossier pour répondre à l'appel à projets d'ATD Quart Monde. Seules dix villes en France pourront se lancer effectivement dans l'expérimentation. Elles seraient une cinquantaine à candidater. La liste des retenues sera donnée mi novembre. L'entreprise et l'expérience "territoire 0 chômeur longue durée" devront démarrer effectivement en janvier.

Ardèche : Le Teil veut devenir un "territoire 0 chômeur"

Partager sur :