Société

Ardèche : les migrants seront accueillis aux Vans

Par Florence Beaudet et Tommy Cattaneo, France Bleu Drôme-Ardèche jeudi 3 novembre 2016 à 17:42 Mis à jour le jeudi 3 novembre 2016 à 22:40

Le préfet de l'Ardèche entouré des élus ce jeudi après-midi
Le préfet de l'Ardèche entouré des élus ce jeudi après-midi © Radio France - Tommy Cattanéo

L'Ardèche s'apprête à son tour à recevoir des migrants. Ce jeudi après-midi, le préfet a annoncé que le centre d'accueil et d'orientation serait situé sur les Vans dans l'extrême-sud du département. Les migrants seront hébergés dans l'ancien hôpital de la commune.

Les recherches d'un site susceptible d'accueillir les migrants avaient fait beaucoup parler. Des repérages avaient notamment eu lieu début octobre à Saint-Barthélémy-Grozon dans le Nord Ardèche faisant réagir le Front national. La préfecture avait également prospecté au Teil. Finalement, c'est la troisième option, celle des Vans, qui a été retenue avec l'accord du maire de la commune Jean-Claude Manifacier et de la députée de la circonscription Sabine Buis, qui ont participé ce jeudi après-midi à l'annonce du site retenu (notre photo ci-dessus).

Un maximum de 65 personnes en provenance des campements parisiens

Les migrants seront accueillis dans les locaux vides de l'ancien hôpital de la commune. La capacité maximale sera de 65 personnes. Faute de place à l'école des Vans, il ne devrait pas y avoir de famille accueillie. Il s'agira majoritairement d'hommes seuls en provenance des campements parisiens. Le site inoccupé doit faire l'objet de petits travaux de remise en état. Pas d'arrivée avant deux à trois semaines. Ce CAO sera géré par l'association Entraide Pierre Valdo, qui s'occupe déjà d'un centre d'accueil à Avignon.