Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Ardèche : trop de béton au Gerbier-de-Jonc ?

lundi 17 août 2015 à 4:12 - Mis à jour le lundi 17 août 2015 à 5:33 Par Germain Treille, France Bleu Drôme Ardèche

Les aménagements en béton et en basalte sont vivement critiqués dans ce secteur de montagne en Ardèche. La célèbre montagne, source de la Loire, aurait perdu de son authenticité naturelle.

L'entrée du site du Gerbier-de-Jonc
L'entrée du site du Gerbier-de-Jonc © Radio France

Pour beaucoup de visiteurs et de gens de la montagne ardéchoise, c'est un relooking raté. Les nouveaux aménagements laissent perplexe. Un parking, une balade piétonne, une route au bitume éclatant, des structures en bois, style "marché de Noël", pour accueillir les forains et les producteurs locaux :

Trop de béton au Gerbier-de-Jonc

 

Trop de béton et de fausses pierres, trop de basalte, les critiques sont virulentes. Un touriste niçois, qui n'était pas revenu depuis des années, nous a parlé d'un " petit Mont-St-Michel raté". Certes, il n'y a pas que des rouspéteurs. Certains sont très contents de pouvoir se garer facilement à proximité et de pouvoir y accéder en toute sécurité sur de larges trottoirs.

Le chantier au Gerbier-de-Jonc va encore durer plusieurs mois - Radio France
Le chantier au Gerbier-de-Jonc va encore durer plusieurs mois © Radio France

Les travaux ne sont pas terminés. Le bâtiment historique du Touring Club de France est toujours en chantier et deviendra une maison de site, un lieu d'information et d'accueil du public. La facture finale est estimée à 4 millions et demi d'euros. Le Gerbier-de-Jonc et les sources de la Loire attirent chaque année plus de 300 mille visiteurs. Une fois le chantier terminé, la célèbre montagne se portera alors candidate pour le label "Grand Site", label déjà obtenu en Ardèche par l'Aven d'Orgnac.