Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

PHOTOS - La restauration des arènes de Nîmes avance à petits pas

mercredi 7 mars 2018 à 17:45 Par Jade Peychieras, France Bleu Gard Lozère

Petit à petit, pierre après pierre, travée après travée, les arènes de Nîmes retrouvent leur lustre d'antan. La deuxième phase de travaux est en train de s'achever.

Sur 60 travées, 11 ont été rénovées. Fin des travaux en 2030.
Sur 60 travées, 11 ont été rénovées. Fin des travaux en 2030. © Radio France - Jade Peychieras

Nîmes, France

Et de six ! Six travées de plus rénovées, en 11 mois de travaux. La deuxième phase de rénovation des arènes de Nîmes se termine. Les échafaudages en place entre les travées 43 à 48 seront démontés à la fin du mois d'avril, puis remontés, un peu plus loin, à la fin du mois de juillet, après le dernier concert du festival de Nîmes, histoire de laisser les touristes estivaux profiter un peu de la vue. 

Une rénovation beaucoup plus rapide, et pourtant beaucoup plus poussée que celle de la première phase (cinq travées rénovées en cinq ans). Lors de la restauration des travées 49 à 53, seules les façades extérieures des arènes avaient en effet été traitées. Mais ça, c'était avant un diagnostic beaucoup plus précis... À ce moment là, on découvre que l'étendue des dégâts : les pierres s’abîment avec les infiltrations d'eau. "On a vu qu'il y avait un gros problème sanitaire, et urgence à intervenir", se souvient Christine Lavergne, chef de projet à la ville. 

"Le toit d'un amphithéâtre romain, ce sont ses gradins"

Il faut étanchéifier les arènes. En plus de la façade, d'autres zones sont donc prises en compte dans la rénovation, à commencer par les gradins. "On a gratté, on a purgé les joints, on a posé une résine d'étanchéité, puis on a posé des gradins neufs. Le toit d'un amphithéâtre romain, ce sont ses gradins", explique encore Christine Lavergne. Un toit censé protéger le reste de la structure. 

Premier test grandeur nature il y a quelques jours à peine et test réussi. "Il y a eu de la pluie, de la neige, et les premiers résultats sont là. A certains endroit où il y avait de l'eau, il n'y en a plus", assure Christine Lavergne. Reste à répéter l'opération sur toutes les travées des arènes. 

La couronne commençait à basculer

En plus des gradins, une autre zone stratégique est rénovée : la couronne. "Il s'agit de la partie en dessous des gradins, explique Christine Lavergne. L'amphithéâtre a été construit en deux temps, poursuit la chef de projet. Sur cette couronne, nous avons traité la façade, nous l'avons nettoyée, consolidée, nous avons changé des blocs quand c'était nécessaire, refait les joints, et traité l'étanchéité"

Sauf qu'en presque 2.000 ans, l'eau a eu le temps de faire des dégâts. "On s'est aperçus que la galerie populaire était fendue tout du long. La façade se déversait, autrement dit la couronne commençait à basculer. On a ré-accroché la façade à la couronne." Histoire que le ciel ne nous tombe pas sur la tête.

Les infiltrations d'eau causent des dégâts importants. - Radio France
Les infiltrations d'eau causent des dégâts importants. © Radio France - Jade Peychieras
Certaines pierres sont simplement réparées, d'autres carrément remplacées. - Radio France
Certaines pierres sont simplement réparées, d'autres carrément remplacées. © Radio France - Jade Peychieras
Pour protéger les pierres des écoulements d'eau, certaines parties de l'édifice ont été recouvertes de plomb. - Radio France
Pour protéger les pierres des écoulements d'eau, certaines parties de l'édifice ont été recouvertes de plomb. © Radio France - Jade Peychieras
Les bureaux de France Bleu Gard Lozère depuis l'échafaudage ! - Radio France
Les bureaux de France Bleu Gard Lozère depuis l'échafaudage ! © Radio France - Jade Peychieras