Société

AREVA applique les normes imposées aux sites nucléaires par Fukushima

Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse samedi 7 juin 2014 à 7:32

future base pompiers Areva Tricastin
future base pompiers Areva Tricastin © Areva Tricastin

120 millions d'euros ont été investis pour limiter les conséquences d'un séisme ou d'une inondation. Une nouvelle base pour les pompiers est en cours de construction. Des rampes d'arrosage contiendront les éventuels nuages d'acide sur les sites de retraitement de l'uranium.

Conséquence de la catastrophe de Fukushima au Japon: l'Autorité de Sureté Nucléaire a imposé de nouvelles normes pour les batiments des sites nucléaires. A Tricastin, Areva a investi 120  millions d'euros pour adapter son complexe de transformation de l'uranium.

La base des pompiers sera reconstruite sur un site surelevé d'un mètre cinquante. Des rampes d'eau contiendront les fuites éventuelles d'acide fluorhydrique. Les matériaux des batiments ont aussi été conçu pour résister à des séismes ou même des tornades.

"Nos installations sont surelevées pour résister aux inondations, aux tremblements de terre mais aussi aux tornades" (Frédéric de Agostini, le directeur du site Areva Tricastin)

enrobé tricastin 01

rampe - Radio France
rampe © Radio France - / Philippe Paupert

 

tricastin 01