Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Argenton-sur-Creuse : un atelier de confection de masques artisanaux va ouvrir

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry

A Argenton-sur-Creuse, un collectif s'est créé pour ouvrir un atelier de confection de masques artisanaux, à partir du 13 avril. Ils seront ensuite distribués gratuitement en fonction des besoins, notamment à la Croix Rouge et à des commerçants.

Dix machines à coudre pourront être installées dans cet atelier
Dix machines à coudre pourront être installées dans cet atelier © Maxppp - Thierry THOREL

Un atelier de confection et de stérilisation de masques en tissus doit voir le jour à Argenton-sur-Creuse. L'ouverture est prévue lundi 13 avril. Une initiative des professionnels de santé du territoire, soutenue par la mairie d'Argenton-sur-Creuse, la Croix-Rouge, le service de soins infirmiers à domicile, le Club des Couturières Solidaires 36 et par le Musée de la Chemiserie.

Appel aux bonnes volontés pour fabriquer des masques

L'atelier doit ouvrir salle Charles Brillaud, à Argenton. Jusqu'à dix machines à coudre pourront être installées. Ceux qui le souhaitent pourront venir confectionner des masques en tissus selon les normes Afnor (Association française de normalisation). Les prêts de machines à coudre et d'élastique sont les bienvenus.

Grâce à la coopération d'industriels régionaux, les masques produits seront lavés, stérilisés, conditionnés sous vide avant d'être distribués gratuitement selon les besoins. L'idée est aussi de faire un point de collecte. Les personnes qui veulent continuer à confectionner des masques chez elles pourront faire stériliser ces masques dans l'atelier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu