Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Armada 2019 à Rouen

VIDÉO - Armada 2019 à Rouen : le Belem a accosté devant les studios de France Bleu Normandie

Avec 24 heures de retard à cause de la tempête Miguel, le Belem s'est amarré tôt dimanche matin devant les locaux de France Bleu Normandie, sur les quais de la rive droite. Une manoeuvre toute en douceur qu'on vous propose de revivre en photos.

Il était 6h30 ce dimanche quand le Belem a accosté
Il était 6h30 ce dimanche quand le Belem a accosté © Radio France - Antoine Sabbagh

Rouen, France

C'est l'un des voiliers les plus attendus de cette Armada 2019. Le Belem devait accoster vendredi matin sous le pont Guillaume le Conquérant, pile devant nos studios. Mais en raison de la tempête Miguel, le pont Flaubert ne s'est pas levé et le Belem était resté du côté de l'esplanade Saint-Gervais.

On voit au loin, le pont Flaubert levé - Radio France
On voit au loin, le pont Flaubert levé © Radio France - Antoine Sabbagh

Et c'est donc avec 24 heures de retard que le voilier, basé à Nantes, est passé sous le pont, dimanche matin peu avant 6h. Avec l'aide d'un pilote de Seine, et d'une petite vedette du port, le Belem s'est ensuite amarré vers 6h30 en douceur devant France Bleu Normandie, juste derrière le Marité. 

Le Belem se rapproche doucement du quai, guidé par un pilote et un officier du port - Radio France
Le Belem se rapproche doucement du quai, guidé par un pilote et un officier du port © Radio France - Antoine Sabbagh

Plusieurs dizaines de personnes, lèves-tôt ou couches-tard, se sont arrêtées pour immortaliser la manoeuvre et prendre en photo le voilier aux trois mâts.

Malgré l'heure très matinale, les spectateurs et photographes étaient présents - Radio France
Malgré l'heure très matinale, les spectateurs et photographes étaient présents © Radio France - Antoine Sabbagh

Le Belem, dont France Bleu Normandie est partenaire, restera amarré sous le pont Guillaume le Conquérant jusqu'à son départ, le jour de la grande parade dimanche 16 juin.