Société

Arrêté anti-mendicité : "Un acte d'épuration sociale", selon l'ex-maire de Périgueux

Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord mercredi 4 juin 2014 à 8:39

Michel Moyrand ce mercredi dans les locaux de France Bleu Périgord
Michel Moyrand ce mercredi dans les locaux de France Bleu Périgord © Radio France

Michel Moyrand était l'invité du matin ce mercredi sur France Bleu Périgord. L'ancien maire PS de Périgueux, aujourd'hui à la tête de l'opposition municipale, est revenu sur l'arrêté anti-mendicité pris par le nouveau maire UMP Antoine Audi. Il a parlé "d'épuration sociale".

Michel Moyrand était l'invité du matin ce mercredi sur France Bleu Périgord. L'ancien maire PS de Périgueux, aujourd'hui à la tête de l'opposition municipale, est revenu sur l'arrêté anti-mendicité pris par le nouveau maire UMP Antoine Audi. Il a parlé "d'épuration sociale "

Réécoutez l'interview de Michel Moyrand sur France Bleu Périgord

Michel Moyrand est aussi revenu sur l'ouverture envisagée des commerces le dimanche au centre ville. Il s'est dit "partagé" mais estime qu'il est exagéré de dire que la ville "est morte le dimanche" . Quant à son successeur, Antoine Audi, il estime qu'il "faut lui laisser du temps car il n'a aucune expérience d'élu" .

Enfin l'ancien maire a reconnu avoir eu une période difficile après sa défaite aux municipales. Il dit n'avoir pas pris de décision quant à son avenir : il ne sait pas s'il ira au bout de son mandat de patron de l'opposition à Périgueux.