Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

"Arrêter de gaspiller et de jeter" : les recycleries ont un rôle à jouer dans le "monde d'après"

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

En proposant de redonner une seconde vie à des objets, les ressourceries et recycleries peuvent apporter une réponse à la crise traversée en France. Eviter de jeter des objets, c'est lutter contre la pollution. Et cela permet de les revendre à petits prix pour des personnes démunies.

-
- © Radio France - Adèle Bossard

La crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19 n'est pas encore finie en France. La crise économique encore moins. Mais déjà se pose la question de savoir dans quel monde veut-on vivre après. Quelles leçons faut-il tirer de cette crise ? Les scientifiques sont unanimes sur le sujet : le réchauffement climatique et les dégâts causés sur la planète par l'activité humaine favorisent le développement de virus et donc le risque de pandémie.

Protéger notre planète, arrêter de gaspiller et de tout jeter, c'est vital

Les ressourceries et recycleries ont donc un rôle à jouer. Leur mission : récupérer et collecter des objets, les réparer ou les revaloriser puis les redistribuer, tout en effectuant un travail de sensibilisation de la population. "Lorsqu'on va sortir de la crise, il va falloir qu'on se pose les bonnes questions. Il va falloir arrêter de gaspiller, arrêter de jeter", tranche Stéphane, gérant de la Ressourcerie de Saint-Chartier, dans l'Indre. L'idée est de donner une seconde vie à un objet. "Il faut protéger notre planète. On voit qu'il y a beaucoup trop de choses abandonnées au bord de la route : des frigos, des fours, des machines à laver, des vêtements", ajoute-t-il. Son constat est clair : "il y a beaucoup de trucs qui sont balancés alors qu'ils pourraient être réparés et recyclés."

On est dans une époque où les gens ne s'embêtent plus : dès que ça ne marche plus, on remplace l'objet.

Donner une seconde vie, c'est aider les personnes les plus démunies

Les recycleries et ressourceries défendent aussi une vision solidaire de la société. L'idée est de pouvoir aider les personnes démunies en leur proposant des objets à petits prix. Des dons sont même faits. La crise économique que la France traverse en ce moment va fragiliser beaucoup de familles. "Cette crise a déjà un impact énorme sur le pouvoir d'achat", remarque Franck Jansonnie, président de la Recyclerie du Haut-Berry, basée à Henrichemont dans le Cher. "Des personnes vont devoir passer par la réutilisation d'objets pour équiper leur maison ou leur appartement", ajoute-t-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess