Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Arrêts maladie : près d'un Français sur quatre travaille en étant malade

mercredi 28 novembre 2018 à 6:33 Par Marine Laugénie, France Bleu

Près d'un quart des arrêts maladies prescrits par les médecins ne sont pas respectés par les patients, selon une étude de l'assureur Malakoff Médéric. Un chiffre en hausse de 4% en un an.

 Près d'un arrêt maladie sur quatre (23%) n'est pas suivi par le salarié.
Près d'un arrêt maladie sur quatre (23%) n'est pas suivi par le salarié. © Maxppp - Baziz Chibane

Selon une étude de Malakoff Médéric publiée ce mercredi, 23% des arrêts maladies prescrits n'ont pas été respectés. Soit le salarié reprend avant, soit il ne s'arrête pas du tout. Un chiffre en hausse de 4% en un an. 

30% des salariés de l’hôtellerie-restauration ne prennent pas leur arrêt de travail

La majorité de ceux qui ne prennent pas leurs arrêts maladie travaillent dans l’hôtellerie et la restauration. Dans ce secteur, 30% des arrêts ne sont pas respectés malgré la prescription du médecin. C'est la même chose chez les commerçants et les patrons.  Ils hésitent car un arrêt de travail affecte forcement le fonctionnement de leur entreprise. Près de 50% d'entre eux n'appliquent pas la consigne du médecin et ils ont tendance à le regretter : 24% estime que cela a rallongé la durée de leur maladie et a provoqué une rechute.

La durée moyenne des arrêts longs, ceux de plus de 30 jours, a augmenté de 10% entre 2012 et 2016

Alors qu’un Français sur quatre travaille en étant malade, les arrêts de travail sont toujours plus nombreux, plus longs et coûtent cher. Signe que la santé se dégrade chez les salariés, particulièrement dans le privé. Les arrêts maladies ont coûté 10,3 milliards d'euros en 2017. Cette étude est rendue publique au moment où l'Inspection générale des affaires sociales, l'IGAS, réunit de nouveau, ce mercredi et demain jeudi, les partenaires sociaux. L'objectif est d'enrayer la hausse des arrêts maladie longue durée car la facture des arrêts de travail augmente de 4% par an.