Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : LGV Paris-Bordeaux

Arrivée de la LGV Bordeaux Paris : sur la rive droite, à Floirac, c'est un accélérateur de projets

-
Par , France Bleu Gironde

Floirac est en pleine mutation, avec dès 2018, l'ouverture de l'Arena et le transfert de la clinique du Tondu. La LGV va accélérer la transformation entamée sur cette commune de la rive droite, qui fait partie de l'emprise d'Euratlantique avec Bordeaux et Bègles.

Le futur pont Jean-Jacques Bosc qui va rapprocher Floirac de Bordeaux fin 2020
Le futur pont Jean-Jacques Bosc qui va rapprocher Floirac de Bordeaux fin 2020 © Radio France - Stéphanie Brossard

Floirac est partie intégrante du périmètre d'Euratlantique, cette zone de vaste rénovation urbaine de 738 ha à cheval sur trois communes (Bordeaux St Jean/Belcier, Bègles et Floirac) imaginée dans la perspective de la mise en service de la LGV Bordeaux/Paris ce 2 juillet 2017. Ce qui va engendrer de nouveaux chantiers dans les 10 à 15 ans à venir pour cette commune de la rive droite qui ressemble déjà depuis des mois à une vaste zone de travaux.

La LGV mais aussi l'Arena et le futur pont Jean-Jacques Bosc

En parallèle et indépendamment de la LGV et d'Euratlantique, Floirac a commencé à se transformer avec la construction de l'Arena, la salle de spectacles, qui accueillera Shaka Ponk pour son premier concert en janvier 2018. Il y aura également fin 2018, le transfert de la clinique du Tondu de la rive gauche à la rive droite et le futur pont Jean-Jacques Bosc, fin 2020.

Shaka Ponk sera la première affiche de l'Arena à Floirac en janvier 2018
Shaka Ponk sera la première affiche de l'Arena à Floirac en janvier 2018 © Radio France - Stéphanie Brossard

Rendez-vous en 2030 ou 2035 pour voir le nouveau Floirac terminé

La commune compte aujourd'hui 16 000 habitants. Elle table sur 25 000 quand tous les nouveaux aménagements seront réalisés vers 2030, 2035. Des aménagements qu'elle n'aurait pas pu imaginer aussi vite et aussi importants sans être partie intégrante du projet Euratlantique explique le maire Jean-Jacques Puyobrau. 7500 logements vont sortir de terre. Les bords de la Garonne à la frontière entre Bordeaux-Bastide et Floirac, seront aussi repensés. Il y aura aussi des bureaux avec quelles entreprises ? Trop tôt pour le dire. C'est en phase d'études. Floirac fait un peu figure de 3e étage de la fusée Euratlantique mais qu'importe selon le maire, "on aura le temps de bien y réfléchir. Il n'y a pas le feu".

De nouveaux immeubles flambant neufs dans le périmètre Euratlantique, derrière l'Arena à Floirac
De nouveaux immeubles flambant neufs dans le périmètre Euratlantique, derrière l'Arena à Floirac © Radio France - Stéphanie Brossard

Une image de marque qui change aussi

De nouveaux aménagements qui permettent de dynamiser une ville "pas moderne jusqu'ici" selon Jean-Claude ex-cheminot retraité qui vit à Floirac depuis 40 ans. Lui comme la boulangère ont croisé des Parisiens venus s'installer ici "à la campagne à la ville", plutôt qu'à Bordeaux, "où c'est un peu plein maintenant.. et où les prix flambent!". L'image et la réputation de Floirac sont également en train de changer radicalement. "Avant la rive droite, on était les pestiférés, maintenant, tout le monde veut venir. Tant mieux, si ça change".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess