Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Ars-sur-Moselle : front commun pour défendre les services publics

mercredi 6 septembre 2017 à 13:52 Par François Pelleray, France Bleu Lorraine Nord

Une image rare à Ars-sur-Moselle, une manifestation s’est déroulée dans les rues de cette petite ville de 4.800 habitants, au sud de Metz. Des élus du secteur, de délégués syndicaux, une cinquantaine de personnes au total ont défilé contre la fermeture à la fin de l'année de la trésorerie.

Le maire d'Ars-sur-Moselle (avec la barbe), Bruno Valdevit en tête de la manifestation.
Le maire d'Ars-sur-Moselle (avec la barbe), Bruno Valdevit en tête de la manifestation. © Radio France - François Pelleray

Ars-sur-Moselle, France

Une manifestation ce mardi matin dans les rues d'Ars-sur-Moselle, au sud de Metz, ça n'arrive pas tous les jours. La ville a déjà perdu son guichet à la gare SNCF, la Poste a été réduite à deux agents, et la caisse d'assurance maladie (CPAM) n'ouvre plus que trois après-midi par semaine. Cette fois, c'est la trésorerie qui doit disparaître à la fin de l'année.

La CGT fait tourner une pétition, Marie-Jeanne Lutun l’a signée sans hésiter : "vous vous rendez compte ce que ça représente pour moi de monter à Metz ou Montigny-les-Metz pour faire mes démarches alors qu’on avait tout ça ici ? Je prends le bus parce que je n’ai pas de voiture et ça me prend une heure. Je n’ai pas de voiture, je n’ai pas d’ordinateur, alors j’ai mes deux pieds. Je ne veux pas entendre parler d’Internet. A 69 ans, je n’ai pas envie de recommencer à apprendre quelque chose. Je ne suis pas curieuse à ce point-là. Alors je demande de l’aide à des copines qui ont un ordinateur, mais il faut qu’elles veuillent bien m’aider".

Marie-Jeanne Lupun a signé la pétition contre la disparition de la trésorerie. - Radio France
Marie-Jeanne Lupun a signé la pétition contre la disparition de la trésorerie. © Radio France - François Pelleray

En tête du défilé, il y avait le maire d'Ars-sur-Moselle, Bruno Valdevit qui refuse que sa commune soit considérée "comme un quartier de Metz ou une ville dortoir. Dire à une personne malade, vieille, en difficulté financière qu’elle aille, excusez-moi du terme, se faire voir très loin pour régler ses problèmes, alors qu'elle doit se rendre à la trésorerie pour payer son eau, sa cantine en plusieurs, et bien elle va perdre une demi-journée pour aller à Montigny-Lès-Metz en bus".

Une fréquentation en baisse de 30% en trois ans

La réponse du directeur des finances publiques en Moselle , Hugues Bied-Charreton : "si nous devions maintenir la trésorerie à Ars-sur-Moselle, il n'y aurait que deux agents pour la faire fonctionner, car son champs d'action a été réduit par la nouvelle carte des intercommunalités. Et deux agents, ce n'est pas suffisant pour assurer un service de qualité. Il faut savoir également que la fréquentation de ce bureau a baissé de 30% en trois ans. Mais nous trouverons une solution pour offrir une présence d'une autre manière. Nous voulons bien participer à une maison des services dans les locaux de la gare, ou bien sur la commune d'Ancy-Dornot à trois kilomètres. Et même si aucun projet de voit le jour, nous pourront assurer des permanences en mairie pour aider par exemple les contribuables sans voiture ou sans Internet à déclarer leurs revenus". La rigueur budgétaire impose également au directeur des Finances publiques de supprimer 50 postes sur 1.200 cette année en Moselle.

D'autres trésoreries sont menacées en Moselle, celles de Sierck-les-bains, Moyeuvre-Grande, Rohrbach-les-Bitche et d'Albestroff.

La CGT fait tourner une pétition contre la fermeture de la trésorerie à Ars-sur-Moselle. - Radio France
La CGT fait tourner une pétition contre la fermeture de la trésorerie à Ars-sur-Moselle. © Radio France - François Pelleray