Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ars-sur-Moselle : un curé appelle ses paroissiens à faire des dons alimentaires pour les plus démunis

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

Le père Cédric Triponey, l'abbé d'Ars-sur-Moselle, invite ses paroissiens et tous les autres à venir déposer, dans un coffre situé au fond de son église, des dons alimentaires pour les plus démunis. Il se charge ensuite de les livrer aux associations.

L'abbé Cédric Triponey, aux côtés de sa fidèle chienne dans son église d'Ars-sur-Moselle.
L'abbé Cédric Triponey, aux côtés de sa fidèle chienne dans son église d'Ars-sur-Moselle. © Radio France - Marianne Naquet

A Ars-sur-Moselle, au fond de l'église, se trouve un curieux coffre depuis le mardi 17 février. C'est Cédric Triponey, l'abbé de l'église et aussi curé de l'ensemble paroissial du Val de Moselle, qui en a eu l'idée : pendant tout le Carême, il invite ses paroissiens et tous les autres volontaires à venir déposer dans ce fameux coffre des dons alimentaires. Le père Cédric les redistribue ensuite aux associations qui aident les plus démunis, comme les Restos du Cœur, la Croix Rouge, ou encore bientôt les Petites sœurs des pauvres.

Le fameux coffre où les fidèles peuvent mettre des vivres.
Le fameux coffre où les fidèles peuvent mettre des vivres. © Radio France - Marianne Naquet

Le curé a eu l'idée alors qu'il se promenait dans les rues de Metz : "la semaine dernière, entre l'un des parkings et la cathédrale de Metz, j'ai été sollicité 12 fois pour une pièce : ce qui montre pour moi qu'il y a un souci particulier en ce moment", explique le prêtre. D'où cette initiative d'inciter les fidèles à acheter un sachet de riz, de pâtes, quelques boîtes de conserve pour les offrir ensuite aux plus pauvres. "C'est quelque chose d'indolore, niveau porte-monnaie. Et puis c'est une manière de s'inscrire dans le Carême de façon concrète : de s'inscrire dans quelque chose d'engageant. Ce n'est pas comme signer un chèque, même si je le redis signer un chèque, c'est très bien", estime le père Cédric. 

Certains paquets laissés par les fidèles.
Certains paquets laissés par les fidèles. © Radio France - Marianne Naquet

Depuis, son initiative remporte un vrai succès. A chaque fois qu'il ouvre le coffre, l'abbé découvre de nouveaux sacs de courses. Un couple vient justement de déposer plusieurs paquets. "Je ne les connais pas, c'est ça qui est aussi fantastique, c'est ce que ça fait venir dans l'église des inconnus", réagit le curé. Il raconte que cette semaine, les Restos du Cœur ont dû venir avec une camionnette pour tout récupérer. "Avec mon utilitaire, même en rabattant les sièges, ça ne rentrait pas", confie-t-il, ravi. "Les gens ici sont très généreux, ça a tout suite "matché" dans leur cœur", conclut-il. 

A l'entrée de l'église d'Ars.
A l'entrée de l'église d'Ars. © Radio France - Marianne Naquet

D'autres paroisses ont repris l'idée

D'autres paroisses ont déjà emboîté le pas du prêtre : à Hundling, Moulins-lès-Metz ou Hettange-Grande, le même système a été mis en place. Cette initiative doit durer quarante jours, jusqu'à la fin du Carême, c'est-à-dire le premier dimanche de Pâques. L'abbé Cédric précise que l'église d'Ars-sur-Moselle est ouverte tous les jours, de 8h à 18h. "L'avantage, c'est qu'il n'y a pas de contrainte horaire pour les gens", dit-il, par rapport aux banques alimentaires ou aux autres associations qui ne sont pas forcément ouvertes tous les jours. 

La chienne de l'abbé Cédric, la gardienne de l'église.
La chienne de l'abbé Cédric, la gardienne de l'église. © Radio France - Marianne Naquet

"N'importe qui peut venir dans l'église et déposer des courses, quand il veut", lance-t-il, accompagnée de sa chienne. Tous les vivres sont acceptés, sauf les produits frais et l'alcool. Les produits hygiéniques peuvent aussi faire partie des dons. 

L'église d'Ars-sur-Moselle.
L'église d'Ars-sur-Moselle. © Radio France - Marianne Naquet
Choix de la station

À venir dansDanssecondess