Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Arsène Wenger donne son nom au stade de football de Duppigheim

dimanche 22 mai 2016 à 19:39 Par Sophie Cambra, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Arsène Wenger, l'actuel entraîneur du club de football londonien Arsenal et ex-footballeur alsacien a inauguré ce dimanche le nouveau stade de Duppigheim qui porte maintenant son nom.

Arsène Wenger, l'entraîneur d'Arsenal inaugure son stade à Duppigheim
Arsène Wenger, l'entraîneur d'Arsenal inaugure son stade à Duppigheim © Radio France - Sophie Cambra

Duppigheim, France

Il est certainement aussi connu que la cathédrale de Strasbourg et fait la fierté de l'Alsace: Arsène Wenger était de retour dans la région ce dimanche. L'entraîneur de football d'Arsenal, originaire de Duttlenheim, était à Duppigheim, le village voisin pour inaugurer le nouveau stade qui porte désormais son nom. Il se souvient: "Quand j'étais petit, ce stade c'était un champ de patates, aujourd'hui regardez c'est Wembley!" [ndlr: célèbre stade de la banlieue londonienne] rigole Arsène Wenger. L'équipement a coûté environ 750.000 euros.

Bousculade pour avoir sa photo avec Arsène Wenger

Il y avait du monde pour accueillir la star alsacienne: entre 350 et 400 personnes. Lucas a les joues rouges et les larmes aux yeux. "J'ai eu une photo et un autographe. C'est la première fois que je rencontre un joueur comme ça!" dit-il la voix tremblante. Pour Charles, pas de larmes mais des souvenirs qui remontent. Il a joué avec Arsène Wenger il y 50 ans. "Il n'oublie jamais l'Alsace et moi ça me touche" confie-t-il.

Plus de 350 personnes pour l'inauguration du stade Arsène Wenger à Duppigheim - Radio France
Plus de 350 personnes pour l'inauguration du stade Arsène Wenger à Duppigheim © Radio France - Sophie Cambra

"Le Racing c'est le club de mon cœur"

En marge de l'inauguration du stade de Duppigheim, Arsène Wenger a salué la bonne gestion du club de foot strasbourgeois. "Félicitations à tous ceux qui s'en occupe, ils ont fait un travail d'assainissement et de reconstruction" confie l'entraîneur d'Arsenal. Pour lui, il n'y a pas de doute le Racing montera en Ligue 2. "Je n'ai aucun doute ils vont monter et parfois il y a une dynamique positive quand tu montes, tu peux directement remonter derrière" explique Arsène Wenger. L'ex-footballeur alsacien voit donc le Racing capable d'atteindre la Ligue 1 mais pour cela les joueurs ne devront pas "se mettre en stand-by".